Quels programmes pour les partis allemands aux élections européennes ? // Des potagers bios pour réunir Libanais et réfugiés syriens | Vu d′Allemagne | DW | 28.03.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Quels programmes pour les partis allemands aux élections européennes ? // Des potagers bios pour réunir Libanais et réfugiés syriens

Alors que les partis conservateurs CDU-CSU viennent de présenter un programme commun pour les élections europénnes, Vu d'Allemagne se penche cette semaine sur les propositions des partis allemands pour ces élections du 26 mai. Dans la seconde partie de ce numéro, Vu d'Allemagne prend la direction du Liban où un projet de potagers bios réunit réfugiés syriens et habitants locaux.

Écouter l'audio 19:12

"Pour la paix, la sécurité, la prosperité", "Ensemble pour rendre l'Europe plus forte", "Renouveler la promesse de l'Europe", "Pour une Europe de la liberté" ... Voilà quelques-uns des slogans des partis allemands pour les élections européennes du 26 mai prochain. Des élections pour élire quelque 700 députés européens (Il y a actuellement 751 eurodéputés, cela devrait passer à 705 après le Brexit), dont 96 Allemands. 

De larges prérogatives

CDU/CSU-Treffen zum Europawahlprogramm (picture-alliance/E. Contini)

Présentation du programme commun CDU-CSU pour les élections européennes du 26 mai prochain

Des députés dont on connaît souvent mal le travail, mais qui prennent des décisions aux répercussions importantes sur la vie quotidienne en Allemagne et dans toute l'Europe. La répartition de l'argent de la politique agricole commune, par exemple pour financer des primes pour les agriculteurs ou des parcs nationaux -  plus de 50 milliards d'euros par an : ce sont eux, même s'ils ne sont pas seuls dans le processus de décision. L'interdiction prochaine des cotons-tiges en plastique avec lesquels les plus de 500 millions d'européens se lavent les oreilles dans leur salle de bain le matin : encore une décision européenne.

À Bruxelles et à Stasbourg, ils sont 96 élus allemands parmi les eurodéputés. Alors quels programmes pour ceux qui se présentent le 26 mai prochain en République fédérale ? La CDU-CSU, l'alliance autour d'Angela Merkel, vient de présenter le sien ce 25 mars. Alors qu'on connaisait déjà les autres programmes, Vu d'Allemagne revient sur le sujet cette semaine avec Stefan Seidendorf, directeur-adjoint de l'institut franco-allemand de Ludwigsburg. 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Des potages bios pour réunir réfugiés syriens et Libanais

Dans la seconde partie de ce magazine, Vu d'Allemagne prend la direction du Liban. C'est là-bas que l'ONG libanaise Amel et l'association Bouzourna Jouzourna ont décidé de créer des potagers de fruits et légumes bio pour les réfugiés syriens. Ce sont les réfugiés directement qui entretiennent les potagers, avec des Libanais. Ils se forment en même temps. L'occasion de se rencontrer, d'apprendre à se connaître, alors même que les autorités libanaises appellent à renvoyer ces réfugiés au plus vite en Syrie. 

Pour la Deutsche Welle, Emmanuel Haddad les a rencontrés. 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Galipettes ! 

Berlin Vorstellung Eisbär Baby (picture-alliance/dpa/P. Zinken)

L'oursonne berlinoise fait le tour du web depuis sa présentation au public tout récemment.

Enfin, comme promis dans cette émission, vous retrouvez quelques images de l'oursonne polaire du zoo de Berlin ci-dessous ! Née en décembre dernier, elle est présentée au public depuis quelques jours et les images de ses galipettes et de ses moments de jeux avec sa mère font le tour du web. 

Chaque naissance d'ours polaire est toujours un événement dans la capitale allemande. En 2006 un autre ours, Knut, avait vu le jour puis été abandonné par sa mère. Elevé par des humains, il finira par mourir en 2011, laissant derrière lui la "Knutmania" et les milliers d'articles de presse, de DVD ou encore de livres qu'elle a amené avec elle. 


Retrouvez tous les numéros du magazine Vu d'Allemagne dans la médiathèque ou abonnez-vous au podcast !

Liens