1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW
Filmstill: Westfront 1918
Image : picture-alliance/Everett Collection

L'Allemagne et l'Afrique en 1918

Sandrine Blanchard
1 novembre 2018

En novembre 1918 est signé l’armistice qui met fin à la Première guerre mondiale. Ses répercussions dépassent l'Europe.

https://p.dw.com/p/37RyG

Emission spéciale 1918-2018 - MP3-Stereo

Dans cette émission spéciale, nous revenons sur le vécu des soldats durant les combats, sur la fin de la guerre en Allemagne et en Europe mais aussi sur les répercussions du conflit en Afrique, et notamment dans les territoires qui, jusqu’en 1918, étaient des colonies allemandes et qui vont changer "de mains" dans un troc entre vainqueurs et perdants de la guerre, un troc de terres et de populations dont les effets se font encore aujourd’hui ressentir, en 2018, comme nous l’expliquera un historien camerounais. Nous irons aussi faire un tour au Togo, évoquerons l'Urundi et le Tanganyika. Et verrons quels mots allemands sont restés dans la langue kirundi.

Zeichnung aus dem Ersten Weltkrieg von Roger Cadot
Dessin de Roger Cadot, Poilu français (1915)Image : Roger Cadot

Quinze millions de morts en quatre ans
Près de 40 Etats ont participé à la Première guerre mondiale. Plus de 60 millions de soldats se sont battus entre 1914 et 1918. Quinze millions sont morts.

Cette guerre modifie profondément le monde qui entre à ce moment-là dans une modernité terrible : les soldats qui partent au combat avec des casques à pointe, des baïonnettes, et même des uniformes rouges héritées du XIXè siècle pour les Français, font face à la fin de la guerre aux premières armes chimiques, aux premiers blindés.

Zeichnung aus dem Ersten Weltkrieg von Roger Cadot
Dessin de Roger Cadot, Poilu françaisImage : Roger Cadot

Dans cette émission, le témoignage particulier mais éclairant d’un Poilu de l’armée française, Roger Cadot, remis en valeur grâce au soutien de la Fondation Töpfer, de l'Agence fédérale pour l'éducation civique (BpB) et aux Instituts français de Bonn et Hambourg.

1.Weltkrieg., österreich. Infanterie im Schützengraben
Image : picture-alliance/akg-images

La société allemande change : les femmes restées à l’arrière tandis que les hommes étaient au front font tourner l’industrie. Elles découvrent peu à peu qu’elles aussi peuvent assumer les responsabilités traditionnellement dédiées aux hommes. D’ailleurs, elles obtiennent le droit de vote juste après la guerre en Allemagne.

Passer la section Sur le même thème
Passer la section Dossiers thématiques