1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW
Sadio Mané
A l'image de Sadio Mané, le Sénégal a souffert face au MalawiImage : Sunday Alamba/AP Photo/picture alliance

CAN 2021 : le Sénégal, le Gabon et la Guinée qualifiés

Ali Farhat
19 janvier 2022

Les Lions de la Téranga et le Syli National ont tremblé mais finissent par passer, au contraire des Black Stars du Ghana, battus par les Comores et éliminés.

https://p.dw.com/p/45jEQ

Au stade Kouekong de Bafoussam, le Sénégal n'a pu faire mieux que match nul 0-0 face à une équipe du Malawi qui s'est montrée très entreprenante. En conférence de presse, Aliou Cissé a rappelé que malgré son statut de favori, le Sénégal devait continuer à faire preuve de prudence : 

"Je vous l'ai dit depuis le début de cette CAN : nous devons faire preuve d'humilité. Il faut arrêter de penser que, sous prétexte qu'on est le Sénégal et qu'on a des brochettes de joueurs qui jouent la Ligue des Champions, qui jouent dans les clubs les plus huppés du monde, que forcément les autres ne travaillent pas", a rappelé le sélectionneur sénégalais. "Les autres travaillent, les autres progressent, et je pense que l'humilité dont on doit faire preuve, c'est de savoir que parfois, ces équipes-là peuvent nous tenir en échec sur un match."

Le Syli battu mais qualifié

Les Lions de la Téranga terminent malgré tout premiers de leur groupe B, car dans le même temps, la Guinée a été battue 2-1 par le Zimbabwe. Le Syli National termine quand même deuxième de la poule B et verra les huitièmes de finale. Troisième avec quatre points, le Malawi a de bonnes chances de finir parmi les meilleurs troisièmes. Enfin, malgré son succès face à la Guinée, sa première victoire depuis 2006, le Zimbabwe est éliminé.

Les Comores éliminent le Ghana

Les Comores l'ont fait ! A Garoua, les Coelacanthes, au bord de l'élimination avant cette rencontre, faisaient face à une équipe du Ghana qui devait gagner pour espérer aller au tour suivant. 

Joie des joueurs des Comores
La joie des joueurs des Comores, auteurs d'une très grande prestation face au GhanaImage : Daniel Beloumou Olomo/Getty Images/AFP

Réduits à dix suite à l'expulsion de leur capitaine André Ayew pour une charge trop appuyée sur le gardien Salim ben Boina, les Black Stars n'ont fait que courir après le score. En effet, les Comores ont mené 2-0, avant de se faire rattraper à 2-2, mais dans les ultimes minutes, Ahmed Mogni a signé son deuxième but de la soirée, synonyme de victoire. Premier succès de l'histoire des Coelacanthes à la CAN. Une rencontre que l'archipel de l'Océan Indien n'oubliera pas de sitôt.

Le Gabon passe, les Comores espèrent

Dans l'autre rencontre de la soirée, le Gabon, pourtant privé de Pierre-Emerick Aubameyang, Mario Lemina et de Denis Bouanga, est parvenu à tenir tête à une équipe du Maroc remaniée, car déjà qualifiée. Match nul 2-2. Les Lions de l'Atlas terminent en tête du groupe C, suivis des Panthères. Les Comores sont troisièmes et peuvent encore espérer aller en huitièmes, même si leurs chances sont minces. Enfin, le Ghana sort du tournoi par la petite porte.

L'Egypte veut assurer le coup

Ce soir, place au dénouement dans le groupe D de cette Coupe d'Afrique des Nations. Si le Nigeria est d'ores et déjà qualifié, l'Egypte doit encore fournir quelques efforts pour pouvoir assurer sa place au tour suivant.

Après des débuts difficiles et une défaite contre les Super Eagles, les Pharaons ont quelque peu retrouvé leur football. La victoire 1-0 contre la Guinée-Bissau sur un but du capitaine Mohamed Salah il y a quelques jours en est la preuve. Pour le sélectionneur Carlos Queiroz, le plus important, c'est que cette équipe a de nouveau confiance en elle, comme il l'a expliqué en conférence de presse. 

"Lors de la dernière rencontre, les joueurs ont montré qu'ils étaient capables de faire preuve de joie quand ils jouaient. Ils ont fait preuve de beaucoup d'engagement", a estimé le technicien portugais. "Pour moi, le plus important, c'était que cette équipe retrouve sa confiance et son moral, ainsi que la joie de jouer. J'ai confiance en mes joueurs, je les crois capables de réaliser une bonne performance face au Soudan."

A Yaoundé, l'Egypte, qui compte trois points, affronte donc le Soudan, dernier du groupe D avec un petit point. L'Egypte qui n'a perdu qu'une seule fois à la CAN face à son voisin soudanais. C'était en 1970.

Mohamed Salah
Mohamed Salah sera l'un des atouts des Pharaons pour débloquer la situation face au SoudanImage : AP Photo/Footografiia/picture alliance

Les Super Eagles veulent voler plus haut

Dans l'autre rencontre de la soirée, qui se déroulera à Garoua, le Nigeria fera face à la Guinée-Bissau, troisième avec un point. Avec deux victoires en autant de rencontres, les Super Eagles peuvent s'avancer confiants.

Joueurs du Nigeria
Au vu de ses récentes prestations, le Nigeria apparaît comme l'un des plus sérieux prétendants à la victoire finaleImage : Daniel Beloumou Olomo/AFP

Mais cette rencontre face aux Djurtus ne doit pas compter pour du beurre : elle doit servir à développer encore plus d'autuomatismes, comme l'a expliqué le défenseur William Troost-Ekong :

"Nous prenons cette rencontre autant au sérieux que les deux premières. Il y a un certain état d'esprit qui s'est développé au sein du groupe. Tout le monde se sent concerné, tout le monde veut progresser", affirme le capitaine des Super Eagles. "Même si ce match ne sera pas déterminant pour le classement, cela reste une très bonne opportunité pour développer certains aspects de l'équipe."

Nigeria-Guinée-Bissau et Egypte-Soudan, deux rencontres qui débuteront à 19h en temps universel.

Passer la section Dossiers thématiques