Mahamane Ousmane conteste la victoire de Mohamed Bazoum | Afrique | DW | 23.03.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Mahamane Ousmane conteste la victoire de Mohamed Bazoum

Au Niger, l'opposant Mahamane Ousmane rejette les résultats définitifs de la présidentielle. Il appelle à une marche de protestation.

Mahamane Ousmane (à gauche) et Mohamed Bazoum (à droite)

Mahamane Ousmane (à gauche) et Mohamed Bazoum (à droite)

La Cour constitutionnelle a confirmé dimanche l'élection du candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-TARAYYA), Mohamed Bazoum comme nouveau président du Niger. Il a obtenu 2.490.049 voix, soit 55,66%. Quant à son adversaire, l’ancien président, Mahamane Ousmane, il a obtenu 1.983.072 voix, soit 44,34%".  

La Cour a "constaté" que "Mohamed Bazoum a obtenu le plus grand nombre de voix" et "le déclare par conséquent, élu président de la République du Niger pour un mandat de cinq ans à compter du 2 avril 2021", après avoir annulé les résultats de 73 bureaux de vote, sans plus de précisions.

Le taux de participation est de 62,91%. Des chiffres qui ne diffèrent pas de ceux publiés le 23 février par la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Tentative d’usurpation

Au lendemain de l’arrêt de la Cour constitutionnelle, l’ancien président, Mahamane Ousmane, a au cours d’une conférence de presse, contesté le verdict de la Cour qui a validé la victoire de Mohamed Bazoum. L’opposant appelle à une marche pacifique sur l'ensemble du territoire.

Écouter l'audio 02:22

Un extrait de la réaction de Mahamane Ousmane

"Considérant le préambule de la Constitution du Niger, "le peuple nigérien souverain", résolu à consolider les acquis de la République et de l’indépendance nationale, résolu à bâtir un État de droit garantissant l’exercice des droits et libertés individuelles et collectives (…) et en vertu du choix librement exprimé sur ma modeste personne par ce même peuple comme président élu, nous ne pouvons pas accepter que notre victoire soit confisquée par une oligarchie, dans le but de se maintenir au pouvoir coûte que coûte", a-t-il déclaré.

Mahamane Ousmane a également appelé la population, les ambassades présentes au Niger et les forces de sécurité à refuser le fait accompli. "Nous demandons au peuple nigérien souverain, sans délai, de se mobiliser, comme un seul homme, dans la fraternité et la cohésion nationale, pour défendre sa souveraineté à travers une marche démocratique et pacifique sur l’ensemble du territoire national. Et faire échec, par tous les moyens de droit, à cette tentative d’usurpation du pouvoir." 

Écouter l'audio 07:53

"La victoire de Bazoum est controversée" (Djibril Oumarou)

La confirmation de la victoire de Mohamed Bazoum est également contestée par Djibril Oumarou, consultant à Baltimore aux USA. Il est aussi, le directeur de la Communication du Mouvement Patriotique Nigérien (MPN Kiishin Kassa), dirigé par l’ancien ministre Ibrahim Yacouba, arrivé 5 ème lors du premier tour du 27 décembre 2020.

Djibril Oumarou, est aussi, le secrétaire général du Cadre d'action debout Niger debout, une plateforme regroupant les partis politiques de l’opposition et des indépendants issus de la diaspora.

Cliquez sur la photo (ci-dessus), pour écouter l’intégralité de son interview.

Audios et vidéos sur le sujet