Des ″gangsters bienfaiteurs″ | Afrique | DW | 20.02.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Des "gangsters bienfaiteurs"

Cinq journalistes africains ont été couronnés par le Prix Daniel Pearl pour un travail collectif mené au Bénin, au Nigeria et en Somalie sur la criminalité. Pour eux, "les groupes de pirates ne sont pas tous criminels".

Die Aufnahme vom 17. November zeigt somalische Piraten, die die Mannschaft des chinesischen Fischerbootes FV Tian Yu 8 bewachen. Das Schiff war am Tag zuvor gekapert worden. Frachter, Öltanker, Fischfangschiffe - Vor den Piraten an der Ostküste von Afrika ist kaum ein Schiff sicher. Die Seeräuber stammen oft aus dem Land Somalia. Sie haben in den vergangenen Tagen besonders viele Schiffe erobert. Foto: US Navy EPA/ Jason R. Zalasky (Editorial use only) ACHTUNG: Dieses Bild hat dpa im Bildfunk gesendet +++(c) dpa - Nachrichten für Kinder+++

Un bateau chinois pris en otage par des pirates somaliens.

Le prix émane de la Fondation Daniel Pearl créée en l’honneur du journaliste américain, pris en otage puis assassiné le 1er février 2002 au Pakistan. Les lauréats (journalistes d'investigation) sont arrivés à établir grâce à leurs enquêtes, un lien entre les groupes de pirates et contrebandiers au Bénin, dans le delta du Niger au Nigeria et en Somalie : " l'utilisation de l'argent gagné de façon illicite pour des actions de développement ". "Criminels aux yeux du monde, mais bienfaiteurs dans leur communauté". Christophe Assogba l’un des lauréats, est au micro de Kossivi Tiassou. Il est également l’auteur de l’ouvrage : " Presse béninoise : l’échoppe de la mafia", publié aux éditions du Flamboyant. Un ouvrage qui selon l’auteur, se veut une dénonciation noble et légitime des pratiques "mafieuses" en cours dans l’univers médiatique béninois. Ecoutez ci-dessous, l’interview avec Christophe Assogba.

Edition : Kossivi Tiassou / K. von Kotze

Écouter l'audio 05:29
Now live
05:29 min

"Criminels aux yeux du monde, mais bienfaiteurs dans leur communauté"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet