Bénin: faut-il craindre des antagonismes ethniques? | Afrique | DW | 18.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Bénin: faut-il craindre des antagonismes ethniques?

Après une semaine de violents affrontements dans le centre du Bénin entre les partisans de l'ex-président Thomas Boni Yayi et les forces armées, le calme est revenu.

Écouter l'audio 07:44

À Tchaourou et Savè, des manifestants ont bloqué la principale route du pays, puis des "chasseurs" ont fait face aux soldats et à la police dans des affrontements qui ont fait au moins deux morts côté civil et une cinquantaine de blessés parmi les forces de l'ordre. Des scènes auxquelles les Béninois ne sont pas habitués. Selon les autorités béninoises, 50 policiers ont été blessés. Une médiation des cadres de la région est en cours pour apaiser les tensions.

Cliquez sur l'image (ci-dessus) pour écouter l’analyse du politologue béninois Mathias Hounkpe. Il est aussi  Administrateur du Programme de Gouvernance Politique à Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) basé à Dakar au Sénégal.