Allemagne : la Covid-19 dans les centres pour migrants | Allemagne | DW | 10.02.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

Allemagne : la Covid-19 dans les centres pour migrants

Le risque de contamination reste très élevé. Cette semaine encore, plus d’un tiers des résidents d’un centre à Cologne ont été testés positifs au virus.

En mai dernier, 70 personnes ont été testées positives dans un centre d'accueil de Cologne

En mai dernier, 70 personnes ont été testées positives dans un centre d'accueil de Cologne

La police de Cologne a complètement bouclé la semaine dernière un centre d’accueil à Cologne après que 41 résidents sur 108 aient été testés positifs à la Covid-19. Parmi ces cas, 31 personnes avaient contracté les variants découverts en Afrique du Sud et au Brésil. Seize membres du personnel ont également été contaminés, dont 11 par le variant sud-africain.

"La présence de ces variants probablement très contagieux dans le centre d’accueil de la rue Hercule est clairement un signal d’alarme pour nous tous", a déclaré Harald Rau, le chef du département des affaires sociales et sanitaires de Cologne.

"Nous avons décidé de renforcer les mesures pour nous assurer que la quarantaine mise en place sur le site soit respectée. J’appelle tous les habitants de Cologne à éviter encore plus rigoureusement tout contact et à respecter les règles de distanciation sociale et d'hygiène."

Lire aussi → Le Pacte européen pour la migration, l'autre victime du coronavirus

Des masques gratuits pour les demandeurs d’asile 

Cologne se trouve dans la région de Rhénanie du Nord-Westphalie où le port d’un masque chirurgical est actuellement obligatoire dans la plupart des espaces publics entre 10 heures et 22 heures. L’ONG Caritas a appelé cette semaine à ce que des masques de type FFP2 soient distribués aux sans-abris, aux personnes à faibles revenus, dont les demandeurs d’asile et les migrants sans-papiers. 

Peter Neher, le président de Caritas, a insisté pour que les demandeurs d’asile ne soient pas les oubliés de la solidarité sanitaire. Que les personnes vivant dans la rue ou n’ayant pas d’assurance maladie soient difficiles à atteindre "ne doit pas être une raison pour qu’on ne s’occupe pas d’eux", a ajouté Peter Neher.

Lire aussi → Angela Merkel prendrait "les mêmes décisions essentielles"

Les migrants en Allemagne sont aussi frappés de plein fouet par la Covid-19

Les migrants en Allemagne sont aussi frappés de plein fouet par la Covid-19

Un résident sur six contaminé

La deuxième vague de la pandémie a particulièrement frappé les demandeurs d’asile, selon la plateforme d'information Mediendienst Integration, qui affirme qu’entre octobre 2020 et janvier 2021, le nombre de cas de Covid-19 dans les centres d’accueil du pays a fortement progressé. Dans la région de Bavière, le nombre de cas a plus que doublé en à peine quatre mois. Fin janvier, la Bavière comptait ainsi près de 1.400 cas dans ses centres.

Au total, d’après le Mediendienst Integration, plus de 6.000 cas de Covid-19 ont été rapportés depuis le début de la pandémie dans les centres d’accueil du pays. Cela représente un résident sur six. 

Lire aussi → Migration : critiques contre un ministre en Allemagne

Il y a un an déjà, la doctoresse Sabine Ruske, membre de Médecins du monde en Bavière, mettait en garde contre le risque élevé de transmission du virus dans ces établissements parce que "les résidents vivent les uns sur les autres, la distanciation est quasiment impossible, et ils utilisent des espaces communs dans lesquels les chances d’être en contact avec des agents pathogènes sont très élevées".

Les régions allemandes avaient tenté de mettre en place des mesures au début de la crise sanitaire, dont des tests obligatoires et des périodes de quarantaine pour tous les nouveaux arrivants. Certaines régions ont suivi les recommandations du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) en cherchant notamment à réduire le nombre de résidents par centre ou en relogeant certaines personnes dans des hôtels ou des hostels.

Les ONG dénoncent les conditions de d’existence dans les centres pour migrants en Allemagne

Les ONG dénoncent les conditions de d’existence dans les centres pour migrants en Allemagne

En novembre, le centre de réception de Büchlberg en Bavière avait également été placé en quarantaine après qu’un résident ait été testé positif. 

Plus de 100 demandeurs d’asile s’étaient ainsi retrouvés enfermés sur le site. Pour autant, selon ces derniers, aucune mesure d’hygiène supplémentaire n’avait été mise en place à l’intérieur du centre. 

Peur d’être expulsé

Dans un autre centre en Bavière, celui de Bamberg, 55 demandeurs d’asile ont été testés positifs la semaine dernière. Ces résidents se sont plaints de ne pas avoir été informés correctement avant d’être placés en quarantaine sous la surveillance de la police. 

D’après l’association d’aide aux migrants locale, Bamberger Mahnwache, certains ont paniqué au moment d’être relogés vers d’autres bâtiments, croyant que la police était venue les expulser. "Nous avons reçu plusieurs appels de personnes qui décrivaient des conditions inhumaines", explique Mirjam Elsel, pasteur et membre de cette association. "Ce n’est pas comme cela que l’on traite les personnes dans un pays riche comme le nôtre."

Source : InfoMigrants