Saleh Kebzabo : ″Mes convictions n′ont pas changé″ | Afrique | DW | 17.05.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Saleh Kebzabo : "Mes convictions n'ont pas changé"

Le chef de file de l'opposition tchadienne explique pourquoi il a rencontré mercredi le président Idriss Deby Itno. Ou comment il est passé du boycott à la poignée de main au chef de l'Etat.

Écouter l'audio 08:12
Now live
08:12 min

'J'ai posé les problèmes de la République au président' (Saleh Kebzabo, UNDR)

Une photo a surpris de nombreux Tchadiens : celle, publiée mercredi soir (16.05.) sur le site de la présidence du Tchad, montrant le chef de l'Etat, Idriss Deby Itno, serrant la main à Saleh Kebzabo, le président de l'UNDR et chef de file de l'opposition.

Cette rencontre étonne car les deux hommes ne s'étaient pas vus depuis 2012, Saleh Kebzabo n'a jamais voulu reconnaître la victoire d'Idriss Deby à la présidentielle de 2016 ni participer aux consultations pour la réforme des institutions engagées par le pouvoir.

Cliquez sur la photo pour écouter Saleh Kebzabo expliquer ce revirement... qui l'a fait passer du boycott à la poignée de main.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet