RCA : Alexandre-Ferdinand N′Guendet prône le dialogue | Afrique | DW | 18.12.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

RCA : Alexandre-Ferdinand N'Guendet prône le dialogue

L’ancien président du Conseil national de transition promet un dialogue national pour convaincre les électeurs centrafricains à l'élection présidentielle du 27 décembre.

Des supporters d'Alexandre-Ferdinand N'Guendet à Bangui, en décembre 2015.

Des supporters d'Alexandre-Ferdinand N'Guendet à Bangui, en décembre 2015.

La campagne électorale en vue des élections législatives et présidentielle du 27 décembre en Centrafrique a démarré il y a exactement une semaine.

A (re)lire également : Un dispositif de sécurisation des élections en Centrafrique

Les candidats en compétition ont encore une dernière semaine pour tenter de convaincre leurs électeurs. La sécurité et la réconciliation nationale est le principal thème de campagne, surtout pour les candidats en lice pour le scrutin présidentiel. C’est le cas d’Alexandre-Ferdinand N'Guendet qui fut furtivement président de la transition, entre le 10 et le 24 janvier 2014, et président du Conseil national de la transition de 2013 à 2016.

Écouter l'audio 08:12

"La France doit retrouver sa place en RCA" (Alexandre Ferdinand-N’Guendet)

La campagne se déroule dans un climat délétère :  Equipes de campagne braquées, candidats agressés, désertion de fonctionnaires. Les incidents, qui se multiplient dans les territoires occupés par les groupes armés, ne menacent cependant pas la tenue du premier tour selon de nombreux experts.

Depuis quelques jours, l'inquiétude, voire la panique, se sont emparées de l'ouest et du nord du pays qui sont des régions très peu peuplées. A Bossangoa, à quelque 300 km au nord-ouest de Bangui, "la psychose a poussé les fonctionnaires à partir pour la capitale".

S’il est élu, Alexandre-Ferdinand N'Guendet promet d’organiser des assises nationales afin de trouver une solution à crise politique que traverse le pays depuis une dizaine d’années.

Pour écouter l’intégralité de l’interview, cliquez sur la photo ci-dessus.