Les gros titres de la presse allemande | Vu d′Allemagne | DW | 10.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les gros titres de la presse allemande

Les journaux reviennent sur la condamnation d'un suspect terroriste en Allemagne, sur les violences en Grèce et sur le 60ème anniversaire de la déclaration universelle des Droits de l'Homme.

default

Youssef Mohamed al-Hajj Dib a été condamné à perpétuité dans l'affaire des attentats manque de Cologne en 2006.

Bild Kofferbomber aus Überwachungskamera

Image d'une caméra de surveillance de la gare de Cologne, le 31 juillet 2006, le jour des attentats manqués.

Perpétuité pour le terroriste à la valise, titre la Süddeutsche Zeitung. Dans le procès des attentats manqués à la valise, l'accusé Youssef Mohamed al-Hajj Dib a été condamné hier à la prison à vie pour tentative de meurtre. C'est la peine la plus lourde jamais attribuée en Allemagne contre un suspect terroriste. La plupart de ceux qui n'ont pas suivi le procès s'étonnent de ce jugement qui confirme à quel point le danger était sérieux. La menace d'un attentat d'envergure comme ceux de Londres ou de Madrid n'a jamais été aussi réelle pourr l'Allemagne qu'il y a deux ans à Cologne.


La Frankfurter Rundschau estime quant à elle que c'est seulement un personnage secondaire de la scène islamiste qui a été condamné. Le procès du jeune Libanais a été accompagné par le débat constant sur le renforcement des lois sur la sécurité. Le tribunal s'est rangé du côté des partisans d'une ligne dure et a voulu lancer un signal politique. Ce genre de justice symbolique rassure peut-être l'opinion publique, mais les jugements draconiens ne remplacent pas une discussion politique profonde sur un phénomène comme le terrorisme.


Jugendliche Studenten im Kampf mit der Polizei vor dem Parlamentsgebäude in Athen

Affrontements entre des jeunes et la police à Athènes

En première page de la Tageszeitung, la photo d'un groupe de jeunes dans la rue, en Grèce, face à la police anti-émeute. La révolte de la jeunesse, titre le quotidien. Hier après-midi à Athènes, les violences se poursuivaient, trois jours après la mort du jeune Alexis, tué par la police.


Die Welt revient de son côté sur le 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'Homme. A l'époque de l'adoption de cette déclaration par l'assemblée générale des Nations Unies, l'espoir subsistait encore que la fin de la Seconde Guerre mondiale marquerait la fin de toutes les guerres, écrit le journal. On n'imaginait pas alors que pour de nombreux régimes, le respect des droits de l'Homme se limiterait à de belles paroles. Il suffit de regarder le Zimbabwe, la Corée du Nord, Cuba ou le Soudan pour voir qu'il y a encore beaucoup à faire. Pourtant, la situation s'est améliorée depuis 1948. Les droits de l'Homme sont aujourd'hui un facteur de la politique mondiale. Ceux qui les violent de façon notoire ne peuvent plus être sûrs de rester au pouvoir. Et pour le journal, c'est déjà un progrès.

  • Date 10.12.2008
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GCzu
  • Date 10.12.2008
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GCzu
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !