Les grands titres de la presse allemande | Vu d′Allemagne | DW | 10.04.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Les grands titres de la presse allemande

Au menu des journaux : le système de santé allemand, la politique irakienne des Etats-Unis et l’action du président français pour tenter de sauver Ingrid Bétancourt.

** ARCHIV ** Krankenpfleger schieben unbenutzte OP-Betten zusammen vor den OP-Saelen im Universitaetsklinikum in Freiburg am 23. Mai 2006. Die Gesundheitsreform bringt nach einer Schaetzung der Deutschen Krankenhausgesellschaft einen Verlust von 30.000 Klinik-Jobs. Jetzt geht es wirklich ans Eingemachte. Stellenplaene werden noch weiter ausgeduennt werden, sagte der Praesident der Krankenhausgesellschaft, Rudolf Koesters, am Freitag, 2. Feb. 2007, im Suedwestrundfunk. (AP Photo/Winfried Rothermel) --- Male nurses collect empty operating beds in the university clinic in Freiburg, southern Germany, on May 23, 2006. (AP Photo/ Winfried Rothermel)

La mise en place d'un fonds de santé divise en Allemagne

La Tageszeitung consacre sa Une au système de santé en Allemagne. L'augmentation des salaires pour les médecins et les infirmières aggrave la situation. Un hôpital sur trois est menacé d'insolvabilité. Apparemment, commente le journal, il fallait une crise financière de cette ampleur pour ouvrir les yeux aux politiques et aux économistes. Ils comprennent maintenant que les marchés financiers internationaux relèvent non seulement s'un système extrêmement complexe, mais aussi très instable. Pour trouver une solution, il faut aussi aller à la source du problème, à savoir la crise immobilière aux Etats-Unis. La sortie de la crise n'est pas pour tout de suite, affirme le quotidien. Mais si dorénavant, il n'y a pas que Attac ou des économistes alternatifs pour travailler à un meilleur contrôle des marchés mondiaux, c'est tant mieux. A l'avenir, une crise similaire nous sera alors peut-être épargnée.


Le fonds de financement pour la santé qui doit être mis en place en janvier 2009 provoque la controverse. Le projet de la grande coalition chancelle, observe die Welt. Certes, il est vrai que le fonds de santé, tel qu'il est conçu actuellement, n'est pas la meilleure solution, de l'avis du journal. Mais lorsqu'on est fondamentalement en opposition - référence aux deux grands partis du gouvernement - on ne peut pas non plus régler le problème mieux que ça.


Democratic presidential hopeful Sen. Hillary Rodham Clinton, D-N.Y., a member of the Senate Armed Services Committee, listens to testimony on Capitol Hill in Washington, Tuesday, April 8, 2008, from Gen. David Petraeus during the committee's hearing on the status of the war in Iraq. (AP Photo/Susan Walsh)***Zu Bergmann, Irak-Anhörung im US-Senat - General Petraeus warnt vor raschem Abzug******Zu Bergmann, Schneller Abzug unerwünscht - General Petraeus vor dem US-Senat***

Hillary Clinton à l'audition de David Petraeus, commandant en chef des forces américaines en Irak, le 8 avril

Côté international, la Frankfurter Allgemeine Zeitung s'intéresse à la politique menée par les Etats-Unis en Irak. On ne peut pas reprocher aux démocrates Hillary Clinton et Barack Obama de fustiger le président pour sa politique irakienne, selon la FAZ - si l'on pardonne toutefois à madame Clinton son trou de mémoire. Mais le projet, certes populaire, de retirer les troupes du pays plus ou moins rapidement, ne règlera pas la situation confuse qui y règne. Dans le cas d'un retrait avant l'heure, les Chiites forceraient la main aux Iraniens, analyse le journal. Partir sans attendre un minimum de stabilité serait une invitation pour l'Iran à combler les vides du pouvoir.


A French airplane landed in Bogota, early Thursday, April 3, 2008 in a mission to help Revolutionary Armed Forces of Colombia, or FARC's hostage Ingrid Betancourt. Rodrigo Granda, a FARC senior leader, ruled out the unilateral release of Betancourt, who is said to be gravely ill, casting doubt on the mission of French diplomats and doctors who flew to Colombia on Thursday to save her life.(AP Photo/Christian Escobar Mora)

3 avril : avion envoyé par la France en Colombie pour tenter de libérer Ingrid Bétancourt

La Süddeutsche Zeitung revient sur l'échec de la mission du président français pour l'otage Ingrid Bétancourt. Cela aurait bien sûr fait bonne impression et il serait remonté dans les sondages. Nicolas Sarkozy accueillant la franco-colombienne malade à Paris, arrachée aux mains des rebelles de la forêt grâce à son énergie peu conventionnelle. Mais les lois de la jungle ne sont pas les mêmes que dans la démocratie médiatique que suit le chef d'Etat. Et de la SZ de conclure : si un jour Ingrid Bétancourt devait être libéré, Sarkozy sera forcé de céder le triomphe à quelqu'un qui connaît mieux les lois de la jungle.

  • Date 10.04.2008
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/DfZN
  • Date 10.04.2008
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/DfZN
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !