Le SPD allemand donne le feu vert à un nouveau gouvernement | Vu d′Allemagne | DW | 04.03.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Le SPD allemand donne le feu vert à un nouveau gouvernement

Les membres du SPD ont décidé : les sociaux-démocrates allemands vont former une grande coalition avec la CDU-CSU. Plus de 66 pour cent des votants approuvent la "GroKo".

Plus de cinq mois après les élections législatives en Allemagne, le SPD a tranché : dans un vote interne, les membres du parti social-démocrate allemand se sont prononcés à plus de 66 pour cent en faveur de l'accord sur la grande coalition, appelée "GroKo" en allemand. Après des semaines d’incertitude et de discussions, l’Allemagne pourra donc enfin former un nouveau gouvernement. Le 14 mars, Angela Merkel pourra se faire élire chancelière pour la quatrième fois. La chancelière a d'ailleurs réagi dans un tweet publié par son parti, disant "se réjouir de la poursuite de la collaboration (entre les partis, ndlr) pour le bien du pays". 

Large majorité

Deutschland Ergebnis des SPD-Mitgliedervotums (Reuters/H. Hanschke)

La conférence de presse du SPD avec Dietmar Nietan (trésorier) et Olaf Scholz (chef par intérim)

463.723 membres du SPD avaient le droit de vote. Avec 78,39 pour cent la participation a été très élevée. 120 membres du parti ont, pendant toute la nuit, compté les votes, sous le contrôle d'un notaire. 239.604 personnes soit 66,02 pour cent des membres du SPD ont voté pour la grande coalition, contre 123.329 qui ont voté non.

En février, la direction du parti avait négocié un accord avec la chancelière. Mais les membres du plus vieux parti d'Allemagne devaient l'approuver, sur fond de divisions internes. Les jeunes du parti ont appelé notamment à voter contre cet accord pour un nouveau gouvernement de coalition. 

Le soulagement est donc grand dans les plus hautes instances du SPD et chez la CDU-CSU puisqu’un rejet de la GroKo aurait retardé davantage la formation d'un gouvernement dans la première puissance européenne qu’est l’Allemagne.

Soulagement en Allemagne et en Europe

Lors de la conférence de presse, pendant laquelle ont été annoncés les résultats du vote interne du SPD, le chef par interim, Olaf Scholz, a aussi souligné que le SPD donnerait, dans les prochains jours, les noms des ministres issus de son parti.
De gauche à droite, des membres des partis écologiste "Die Grünen" aux libéraux du FDP en passant par les Églises catholique et évangelique, beaucoup ont ensuite salué la fin de la crise politique dans le pays. Le parti de droite populiste AfD voit en revanche "une mauvaise nouvelle pour l'Allemagne". 

Deutschland Ergebnis des SPD-Mitgliedervotums (picture-alliance/dpa/K. Nietfeld)

Le siège du parti SPD à Berlin ce dimanche à l'annonce du résultat.

L'Europe a suivi de près les évolutions et les difficultés de la formation d'un gouvernement. Ce vote des militants du SPD a donc évidemment aussi fait réagir au sein de l'Union européenne. "GroGO ! Pour la solidarité en Allemagne et dans l'UE ! ", a tweeté le vice-président de la commission européenne Frans Timmermans. Un tweet jeu de mots avec "GroKo", grande coalition, et "Go", pour "c'est parti", en anglais. Voisin et partenaire de l'Allemagne, le président français Emmanuel Macron a salué "une bonne nouvelle pour l'Europe", assurant que les deux pays "travailleront ensemble, dès les prochaines semaines (...) pour faire avancer le projet européen". 

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !