La guerre de l′Eco en Afrique de l’ouest | Afrique | DW | 17.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

La guerre de l'Eco en Afrique de l’ouest

Le Nigeria et plusieurs autre pays d'Afrique de l'Ouest, notamment anglophones, ont dénoncé jeudi à Abuja la décision de remplacer le franc CFA par l'Eco. Ils dénoncent une décision unilatérale du président Ouattara.

Écouter l'audio 03:29

"L’Eco annoncée par le président Ouattara n’est pas celle envisagée par la Cedeao" (Martial Ze Belinga)

Ces pays qualifient d’unilatérale l'annonce faite le 21 décembre par le président ivoirien Alassane Ouattara lors d'une visite de son homologue français, Emmanuel Macron à Abidjan.

C’était dans un communiqué publié à l'issue d’une rencontre extraordinaire entre les différents ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales tenue à Abuja.

Ils estiment que cette annonce n'est pas conforme aux décisions de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (la Cédéao) en vue de l'adoption de l'Eco comme la monnaie unique de toute la région, dont l'idée est débattue depuis bientôt 30 ans.

Pour l’économiste camerounais, Martial Ze Belinga, l’Eco annoncée par le président ivoirien n’est en effet pas la monnaie envisagée par la Cédéao. Il parle même d’un « détournement » de l’Eco.

Ecoutez l'interview de Martial Ze Belinga en cliquant sur l'image. 

Audios et vidéos sur le sujet