Kabiné Komara salue l′implication de la communauté internationale en Guinée | Afrique | DW | 12.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Kabiné Komara salue l'implication de la communauté internationale en Guinée

L'ancien Premier ministre de la Guinée pense que l'implication de la communauté internationale provoque une trêve dont les acteurs politiques devraient profiter. Interview

Écouter l'audio 02:18

"Mon souhait est que cette trêve soit mise à profit"- Kabiné Komara

Les experts de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont après dix jours d’audit du fichier électoral, rendu public ce mercredi (11.03.2020), leur rapport. recommandent à la Guinée, de retirer du fichier électoral, les noms de près de 2,5 millions d’électeurs enrôlés de manière irrégulière.

Ces experts affirment avoir relevé quelques anomalies sur les dates de naissance, des enregistrements multiples et le manque d’informations sur l’identité de certaines personnes dont les noms figurent sur la liste électorale. 

Parallèlement, Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en Afrique de l'Ouest et au Sahel, en séjour à Conakry réaffirme "la disponibilité et l’engagement des Nations unies à accompagner les efforts de la Guinée, pour trouver des solutions consensuelles à la crise actuelle". 

Pour l’instant, aucune nouvelle date n’a été fixée quant à la tenue du référendum constitutionnel et des législatives. Un double scrutin qui devait se tenir début mars mais qui avait été reporté sine die.

Lire aussi →Les changements de constitution, un sujet préoccupant en Afrique

L'ancien Premier ministre guinéen, Kabiné Komara, salue l’implication de la communauté internationale dans la recherche d’une solution à la crise qui secoue son pays. Il dit également espérer que la trêve obtenue grâce à cette médiation internationale, sera mise à profit par les différent acteurs.

"Il est évident qu'aucune solution ne peut être trouvée sans les Guinéens. Je fais appel à cette reconnaissance de la communauté internationale parce que nous avons passé tellement de crises, qu'il aurait été très facile pour elle de se désespérer de nous", affirme Kabiné Komara.

Interpellé sur les conséquences de cette crise sur la vie quotidienne, l'ancien Premier ministre affirme que "la situation actuelle ne profite à personne, les premiers perdants étant d'abord les Guinéens".

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter son interview.

Audios et vidéos sur le sujet