Bénin : rentrée parlementaire sous haute sécurité | Afrique | DW | 16.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Bénin : rentrée parlementaire sous haute sécurité

Les nouveaux députés ont pris leurs fonctions ce jeudi sous la protection de militaires et en dépit des protestations de l’opposition.

Écouter l'audio 01:46

Ecoutez le sujet de notre correspondante à Porto Novo

La huitième mandature de l’Assemblée nationale du Bénin a été installée ce jeudi 16 mai. Sous forte protection policière et militaire, les 83 députés de l’Union progressiste et du Bloc républicain, les deux seuls partis représentés, ont officiellement pris leur fonction pour quatre années.
Les écoles, boutiques et autres structures situées dans les périmètres du Parlement du Bénin étaient fermées pour la circonstance. La plupart des voies menant à l’hémicycle étaient barrées par mesure de sécurité.

Le doyen d’âge, Joseph Amavi, membre du Bloc républicain, ne cache pas sa fierté de défendre les intérêts du peuple :
"Si Dieu ne porte pas son choix sur vous, les hommes ne sauraient le faire. Et c’est pour ça que nous rendons grâce à Dieu pour nous avoir accordé ce jour, pour nous avoir permis de servir notre peuple à ce niveau. C’est un privilège, c’est un honneur. Maintenant, c’est à nous de voir parce qu’à la fin, il faut rendre compte au peuple des lois qui sont votées."

 

Ernest Médéwanou de l'Union progressiste partage ce sentiment :

"Le grand défi c’est de faire les choses autrement, essentiellement penser à la cause de nos mandants. Nous savons les préoccupations de nos populations, nous savons de quoi elles ont besoin. Nous voulons seulement nous en préoccuper. Nous voulons aller très vite."


Les nouveaux députés ne semblent pas troublés par le contexte tendu de leur entrée en fonction. La formation du Bureau de la nouvelle Assemblée est prévue ce vendredi 17 mai.

Contrairement aux craintes et inquiétudes ressenties la veille, le calme a été préservé et aucun incident n'a été enregistré dans les grandes villes du pays.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !