Avec la Russie, le baton et la carotte | Vu d′Allemagne | DW | 05.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Avec la Russie, le baton et la carotte

Les services secrets russes sont accusés de mener des activités douteuses depuis le territoire de plusieurs pays européens. La presse souhaite alors la fermeté tout en gardant le contact avec Moscou sur certains sujets.

Écouter l'audio 02:02

"L'Europe doit montrer les lignes rouges"- (Badischen Neuesten Nachrichten)

Quelle qu'en soit la conséquence sur le plan diplomatique, le meurtre en Allemagne d'un ressortissant géorgien membre de la minorité tchétchène dévoile le principal problème dans les relations entre l'Allemagne - et toute l'Europe d'ailleurs - avec la Russie : "c'est le caractère du régime de Moscou", constate la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

S'il est nécessaire de continuer de dialoguer avec la Russie concernant la crise dans l'est de l'Ukraine, la Syrie et les questions énergétiques, la FAZ déconseille à l'Europe de vouloir à tout prix établir avec Moscou un plan de sécurité, tel que Paris l'a suggéré. Le président français Emmanuel Macron a en effet appelé le 3 décembre à un dialogue stratégique "sans naïveté" avec la Russie.

 

Russland SU-35 fighter Jet (picture-alliance/dpa/Sputnik/V. Ankov)

Un Sukhoi Su-35 russe décolle de la base aérienne de Vladivostok en Russie (25.10.18)

Partenaire important

Même ton dans le journal Badischen Neuesten Nachrichten pour qui l'Europe a énormément besoin de la Russie pour sa stabilité. Mais l'Europe doit aussi clairement montrer les lignes rouges que Moscou de doit pas dépasser.

Or, si les Européens ont besoin de fermeté face à la Russie, leurs querelles internes sont un clou dans leur chaussure. Le sommet de l'Otan vient de le prouver. La Frankfurter Rundschau résume ce sommet avec ironie : "les 29 chefs d'Etat et de gouvernement de l'Otan sont unis dans le conflit”, lit-on dans le journal.

Celui-ci rappelle ainsi la discorde entre Européens et Américains au sujet du partage du fardeau sécuritaire, les critiques contre l'offensive turque en Syrie ou le débat entre Donald Trump et Emmanuel Macron sur le supposé "état de mort cérébral” de l'Otan.

Une occasion ratée pour l'Otan, regrette le Tagesspiegel. Tout comme le gouvernement allemand n'arrive pas à expliquer aux contribuables pourquoi il faudra dépenser 50 milliards d'euros par an pour la défense.

 

Frankreich Paris Generalstreik (picture-alliance/AA/D. Aydemir)

Des dégâts matériels lors de la manifestation contre la réforme de la retraite en France (05.12.19)

Paris paralysée

Enfin, la Tageszeitung se fait l'écho du mouvement de grève générale en France contre le projet de réforme de la retraite. Le journal affiche une photo de manifestants avec des portraits, positionnés à l'envers, du président Emmanuel Macron. Avec le système de retraite à points qu'il cherche à introduire, le gouvernement français remet en cause des acquis considérés comme des "vaches sacrées”.

Mais dans ce bras de fer, constate aussi le Tagesspiegel, les syndicats jouent leur capacité de mobilisation sur une longue durée.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !