Accord salarial dans la métallurgie allemande | Allemagne | DW | 12.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Accord salarial dans la métallurgie allemande

Après plus d'un mois de négociations houleuses, le secteur de la métallurgie a finalement obtenu une hausse de salaire de 4,2%. Un accord qui permet d'éviter de justesse une grève illimitée.

default

Les négociations dans la métallurgie sont toujours très suivies parce qu'elles donnent le ton pour l'évolution des salaires dans les autres secteurs de l'économie

Le grand syndicat IG Metall et la fédération des employeurs du secteur Gesamtmetall ont finalement réussi à se mettre d'accord sur des hausses de salaires. Les 3,6 millions d'employés concernés percevront 4,2% de salaire en plus sur 18 mois, et ce en deux étapes, 2,1% au 1er février puis 2,1% au 1er mai au plus tard. Une hausse accompagnée d'une prime de 510 euros dans les mois à venir et, en fonction de la santé de chaque entreprise, d'une autre prime de 122 euros en septembre 2009.

IG Metall Verhandlungen Jörg Hofmann und Stefan Roell

Jörg Hofmann et Stefan Roell

L'accord a été conclu au terme de près de 24 heures d'intenses négociations à Sindelfingen, dans la région du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest de l'Allemagne. Il vaut pour l'instant pour la section régionale du sud-ouest. Mais, comme c'est la tradition en Allemagne, il servira d'accord-pilote et sera étendu dans les prochaines semaines à tout le pays.

Warnstreik IG Metall Siemens

Le syndicat avait déjà mobilisé la semaine dernière plus d'un demi-million de participants à des grèves d'avertissement à travers le pays

« Avec le versement d'une prime de 510 euros, nous estimons que notre but est atteint, a déclaré Jörg Hofmann, président de la section régionale sud-ouest d'IG Metall . Etant donné que les employés obtiennent en 2008 une augmentation qui compense l'inflation, on peut qu'au regard du taux d'inflation et des perspectives de production, la marge de manœuvre pour 2009 est plus qu'épuisé ».

Depuis début octobre le syndicat réclamait une augmentation de salaire de 8% sur un an. Il s'agissait de sa revendication la plus élevée depuis 16 ans, émise dans le contexte économique que l'on connait. Mais le syndicat invoquait la bonne santé du secteur ces dernières années, l'inflation qui réduit le pouvoir d'achat et, argument surgi ces dernières semaines, la nécessité de relancer la consommation des ménages en remplissant les poches des salariés.

Deutschland Metallindustrie Metallverarbeitung Arbeiter in Deutschland

Les syndicats allemands ont rarement recours à une grève illimitée, mais cette année IG Metall avait affiché sa détermination à aller jusqu'au bout

Les employeurs, de leur côté, offraient au départ 2,1% assortis de deux primes, invoquant la conjoncture qui se dégrade à grands pas, notamment dans le secteur de l'automobile. Jan Stefan Roell, le négociateur des patrons de la région du sud-ouest se félicite aujourd'hui du terrain d'entente qui a été trouvé : « Ce jour, Mesdames et Messieurs, est un jour important pour l'industrie métallurgique et électronique, et pas seulement dans le Baden-Württemberg, mais dans toute l'Allemagne. Un jour important pour les employés, les salariés et les entreprises. Après ces négociations extrêmement longues, nous avons réussi à résoudre un conflit qui était particulièrement difficile ».

La métallurgie est une vaste branche qui recouvre des secteurs aussi variés que l'automobile, l'électronique, l'électroménager ou encore les semi-conducteurs. Elle compte, en plus de milliers de PME, des grands noms de l'industrie allemande tels que Daimler, Siemens ou Bosch.

  • Date 12.11.2008
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FtFP
  • Date 12.11.2008
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FtFP