Les maladies non transmissibles | Santé | DW | 21.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Les maladies non transmissibles

Dans notre émission l'importance de la conférence historique de l’ONU consacrée à ces maladies. Et les efforts du Congo Brazzaville pour lutter contre les AVC, les maladies cardio-vasculaires

Elles sont la cause "numéro un" des décès dans le monde – quelque 36 millions de personnes environ chaque année - et se développent particulièrement vite dans les pays en développement, par exemple en Afrique. Les MNT comme on dit, les maladies qui ne se transmettent pas d'homme à homme, ce sont donc les affections comme le cancer, le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou respiratoires… L’ONU a voulu attirer l’attention sur ces affections qui sont dues à des facteurs de risque comme le tabac, l’alcool, le manque d’exercice physique. Mais qui sont aussi liées à la pauvreté ou l’urbanisation rapide par exemple. Gegory Hartl, porte-parole de l’OMS, explique pourquoi il était important que l'Assemblée générale de l'ONU, plutôt habituée aux thèmes politiques, mette un coup de projecteur sur ces affections.

Le Congo-Brazzaville a décidé de faire des efforts pour améliorer la santé de sa population. En effet le ministère de la Santé a annoncé vouloir offrir la gratuité des soins pour les patients souffrant d’une des maladies non-transmissibles : l’hypertension artérielle et ses conséquences : les accidents cardio-vasculaires. Grâce à la gratuité des soins pour les enfants et les femmes enceintes, le paludisme est passé de la 1ère cause de mortalité à la quatrième. Même tendance pour le VIH SIDA : c’est donc un encouragement pour le Congo-Brazzaville. Notre correspondant Olivier Otou s’est rendu au Centre hospitalier universitaire de Brazzaville.

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition: Sébastien martineau

Audios et vidéos sur le sujet