1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

Le mariage homo divise au sein de l'UE

Cette semaine Carrefour Europe s'intéresse aux droits des minorités sexuelles. Dans cette émission également, l'histoire de Csanad Szegedi, un député européen hongrois antisémite devenu juif.

En 2003, le Parlement européen avait demandé à tous les Etats membres de l’Union Européenne "d’abolir toute forme de discrimination dont sont victimes les homosexuels, notamment en matière de droit au mariage et d’adoption d’enfants". 10 ans plus tard, le sujet fait toujours polémique.

En Croatie par exemple, la puissante église catholique ne partage pas du tout la vision de Bruxelles! Réclamé par un collectif catholique, un référendum sur le sujet était organisé : Les croates ont été invité a répondre à la question : Pensez-vous que le mariage doit être définit par la constitution comme étant l'Union entre un homme et une femme uniquement ? Plus de 64 % des croates ont répondu "Oui". La constitution a donc été révisée. Impossible pour les homosexuels croates de se passer la bague au doigt.

Les croates disent non au mariage gay

Les croates disent "non" au mariage gay

L'Union européenne est loin d'avoir une position commune sur cette question du mariage entre homosexuels. Seuls huit pays européens l'autorisent. Les Pays-Bas ont été le premier pays à légaliser le mariage gay, c'était en 2001. La Belgique leur emboîte le pas en 2003, suivie de l'Espagne en 2005. En France, la loi autorisant le mariage gay a finalement été adoptée l'été dernier malgré la forte mobilisation des anti-mariage pour tous.
En Grande-Bretagne, les couples de mêmes sexes vont pouvoir se marier d'ici quelques mois. Les députés britaniques ont adopté le texte de loi l'été dernier, un texte qui doit encore obtenir l'approbation de sa majesté la reine Elisabeth II.

Pas de mariage gay en Allemagne

Qu'en est-il en Allemagne? Le mariage à proprement parler n'est pas autorisé pour les homosexuels, mais l'Allemagne autorise une forme d'union civile qui accorde aux couples homosexuels des droits similaires à ceux du mariage, sauf en matière fiscale et d'adoption. Cette forme d'union est aussi reconnue en Irlande, en Finlande, en Autriche.

En revanche, 11 pays de l'UE ne reconnaissent aucune forme d'union pour les couples gays et lesbiens, c'est le cas par exemple de l'Italie, de la Grèce, des pays baltes, de la Bulgarie ou encore de la Pologne.

Si les législations et les degrés de reconnaisance ne sont pas harmonisées en Europe, aucun pays de l'UE ne condamne l'homosexualité.
77 Etats dans le monde pénalisent les relations entre personnes de même sexe. L'homosexualité est même passible de la peine de mort en Afghanistan, en l'Arabie saoudite, en Mauritanie au Nigeria ou au Soudan.

Csanad Szegedi, antisémite et juif

Direction à présent la Hongrie, pour une histoire étonnante: celle de Csanad Szegedi. Cet homme politique ouvertement antisémite est devenu juif orthodoxe !
Il y a deux ans, Csanad Szegedi était encore vice-président du parti d’extrême-droite Jobbik, jusqu’à ce qu’il découvre, bien malgré lui, qu’il était juif et petit-fils de déportés. Depuis, la vie de ce jeune député européen a radicalement changé

Ecoutez ci-desous le reportage d'Alexis Rosenzweig, qui a pu rencontrer Csanad Szegedi à Budapest.

Écouter l'audio 04:39

"Je ne pensais pas que l'holocauste faisait partie de mon histoire" (Csanad Szegedi)

Audios et vidéos sur le sujet