1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

La Moldavie en route vers l'UE?

Cette petite république coincée entre l'Ukraine et la Roumanie a en tous cas choisi l'appartenance à l'Union européenne. Mais les pressions montent de la part du Kremlin. Dans cette édition aussi, l'avenir de l'Europe

La Moldavie n'a pas rejeté l'accord d'association avec l'UE comme sa voisine l'Ukraine

La Moldavie n'a pas rejeté l'accord d'association avec l'UE comme sa voisine l'Ukraine

Alors que la capitale ukrainienne Kiev est encore en ébullition, à Chisinau - capitale de la Moldavie - les rues sont paisibles. Aucun coup de théâtre de dernière minute – comme ce fut le cas avec l'Ukraine – la Moldavie a paraphé en novembre dernier à Vilnius un accord d'association avec l'Union européenne.

La Moldavie est en route vers l'Union européenne mais la minorité russe regarde vers le Kremlin

La Moldavie est en route vers l'Union européenne mais la minorité russe regarde vers le Kremlin

Mais pour autant la route reste longue pour l'ancienne république soviétique qui compte une minorité russe. Car le paraphe des documents d'association n'est que l'étape précédant la signature effective, prévue en fin d'année prochaine. Et aucune surprise n'est à exclure. Mihaela Carbunaru, notre correspondante, s'est rendu sur place et a pris le pouls des sentiments de la population moldave

L'Europe risque de perdre la boussole

"Plus d'Europe" a réclamé en substance la chancelière Angela Merkel nouvellement réelue, dans sa première déclaration gouvernementale . Mais de quelle Europe s'agit-il? La montée de l'extrême-droite et des partis populistes en Europe, l'euroscepticisme généralisé sont en tous cas de mauvaise augure pour les élections européennes de 2014. La Fondation Bertelsmann a demandé à différents auteurs de donner leur vision de l'Europe.

Le Polonais Adam Michnik, l'un des contributeurs à l'ouvrage de réflexion sur les valeurs de l'europe

Le Polonais Adam Michnik, l'un des contributeurs à l'ouvrage de réflexion sur les valeurs de l'Europe

Parmi ceux-ci des grands noms comme Heiner Geissler, ancien ministre conservateur allemand devenu une sorte de "sage" de la République Fédérale, Daniel Cohn-Bendit, mais aussi le philosophe André Glücksmann en entretien avec l'ancien dissident polonais Adam Michnik, l'un des penseurs de Solidarnoc. Ces contributions s'articulent toutes autour de la devise française issue de la Révolution : "liberté, égalité, fraternité". Sauf que justement, dans le titre de ce livre, la solidarité remplace la fraternité. Alors pourquoi? Joachim Fritz-Vannahme, qui a piloté cet ouvrage et que j'ai rencontré à l'lnstitut francais de Bonn, rappelle que le mot "fraternité" est un "terme du XVIIIème siècle" et qu'il a "aujourd'hui une consonnance très chrétienne". Or l'objectif était de se situer dans "un cadre plus politique à la fois pour le livre et ses contributions mais aussi pour l'idée qui sous-tend le livre." Le terme "solidarité" c'est l'expression moderne de la fraternité du XVIIIème...

Écouter l'audio 12:30

Le Kremlin fait pression sur la Moldavie. Mais Chisinau a préféré l'Europe

Audios et vidéos sur le sujet