1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

C'est le temps des vacances...

Si les congés payés sont aujourd'hui un droit fondamental, cela n'a pas toujours été le cas et en matière de vacances les Européens ne sont pas tous égaux ! Carrefour Europe vous enmène également à Dubrovnik en Croatie.

Écouter l'audio 12:29

"Toute personne a droit à des congés payés périodiques" ( atr. 24 Déclaration universelle des Droits de l'Homme)

«Toute personne a droit au repos et aux loisirs, et à des congés payés périodiques,» c'est ce que stipule l'article 24 de la Déclaration universelle des droits de l'homme !

Mais si bénéficier de vacances semble aujourd'hui bien banal en Europe, il aura fallu une longue période de revendications et de luttes sociales pour en arriver là. Les congés payés sont apparus ici et là, au début du XXe siècle. Dès 1901 en Grande-Bretagne, une loi accorde six jours de congés aux mineurs et aux femmes. En Allemagne, des congés payés sont accordés dans certains secteurs par le biais de conventions collectives dès 1905. En France, en revanche, il a fallu attendre 1936. Deux semaines de vacances ont été instaurées après que des milliers d'ouvriers ont occupé les usines durant plusieurs semaines. Les congés payés ont considérablement bouleversé la vie du prolétariat et de la société tout entière.

Pas tous égaux

Faute de moyens, un Européens sur trois ne partira pas en vacances

Faute de moyens, un Européens sur trois ne partira pas en vacances

Aujourd'hui dans l'Union européenne, les travailleurs ont tous droit à un minimum de 20 jours de congés par an. Mais certains sont mieux lotis que d'autres, les Finlandais par exemple arrivent en tête avec 39 jours de congés payés par an, suivis des Autrichiens avec 38 jours. Les Français n'ont pas trop à se plaindre avec 36 jours de congés payés, tout comme les Portugais, les Espagnols et les Suédois. De quoi rendre les Roumains et les Allemands jaloux : eux n'ont droit qu'à 29 jours de vacances.

Mais où vont les Européens ?

Eh bien en Europe principalement ! Plus de la moitié ont prévu de passer leurs vacances d'été dans un autre pays de l'UE et le tourisme balnéaire a de beaux jours devant lui puisque 64 % des européens comptent se rendre à la mer. C'est la France qui reste la destination privilligiée. En 2012, elle a même accueilli plus de 83 millions de touristes étrangers, des Britanniques et des Belges principalement.

Mais la France est en passe de se faire voler la vedette, les rivages de la Côte dalmate concurrencent la Côte d'azur et la Croatie, dernier pays a être entré dans l'UE, a de nombreux atouts : des plages de sable blancs, des eaux turquoises. Le tourisme représente d'ailleurs près d'un quart du produit intérieur brut du pays.

2100 euros par an

Mais entre les congés payés et le fait de partir en vacances, il y a la problématique du porte-monnaie : 2100 euros c'est le budget annuel consacré aux vacances. Alors faute de moyen, cette année, près de 30% des Européens ne partiront pas. Les Espagnols et les Italiens seront les plus nombreux à faire une croix sur les vacances. En revanche, plus de la moitié des Allemands boucleront leurs valises, quant aux Français, ils partiront moins loin et moins longtemps mais ils ne sont pas prêts à faire une croix sur les sacro-saintes vacances d'été.

Audios et vidéos sur le sujet