ZAYÈNÉ ″tord le cou″ aux mariages précoces | 77% - le magazine des jeunes | DW | 04.03.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

77%

ZAYÈNÉ "tord le cou" aux mariages précoces

L'artiste camerounaise Sally Nyollo, ambassadrice de l'UNICEF, vient de co-mettre en scène une comédie musicale qui nous plonge dans l'univers des victimes du mariage forcé.

Zayénè, venez voir : une comédie musicale qui dénonce les mariages précoces

Zayénè, "venez voir" : une comédie musicale qui dénonce les mariages précoces

Un cri de douleur lancé depuis les hauteurs de Fébé village, par Sally Nyollo. Dans cette pièce de théâtre, l'artiste camerounaise s'insurge contre le mariage des jeunes filles mineures.

>>>>>Ondjoss : une application 100% camerounaise qui concurrence WhatsApp

Ambassadrice de l'UNICEF depuis 2017, Sally Nyollo vient de co-mettre en scène une comédie musicale "ZAYÈNÉ" qui signifie "venez voir" et inspirée d'une histoire réelle.

"Ma vie a changé le jour où j'ai rencontré Mariama. Âgée de 12 ans, elle m'a dit que ça faisait quatre ans qu'elle était mariée. On a fait un selfie ensemble. Et chaque fois que je regardais cette photo, j'écrivais une nouvelle chanson qui était le plaidoyer de Mariama et qui était le plaidoyer pour cette comédie musicale", explique Sally Nyollo.

L'artiste camerounaise Sally Nyollo, co-auteure de la pièce de théâtre ZAYÈNÉ

L'artiste camerounaise Sally Nyollo, co-auteure de la pièce de théâtre "ZAYÈNÉ"

Un endroit imaginaire 

L'histoire se déroule dans le village imaginaire de Dala. Ernest Ndzana, un homme âgé, demande la main de Zayèné, une petite fille âgée seulement de 9 ans.

Le son des instruments de musique traditionnelle et la voix de Sally Nyollo expriment des maux dont souffrent les jeunes filles victimes de mariages précoces et forcés.

Des comédiens, des musiciens et des danseurs triés sur le volet accompagnent l'artiste dans ce qu'elle a appelé "le casting de la vie."

Nancy Biloa et Junior Mbock font parties de la troupe de théâtre : "C'est une cause qui m'a touchée parce que je suis d'abord une femme et je me suis mise à la place de ces petites filles qui subissent ce genre de méfaits. En tant que maman également, je ne pourrais pas accepter cela", assure Nancy.

"Je suis né d'un mariage précoce. Ma mère m'a mis au monde à 14 ans. Mes grands mères étaient envoyées très tôt à se former pour devenir des femmes au foyer. Voilà pourquoi je me suis engagé dans cette lutte", raconte pour sa part Junior.

Écouter l'audio 05:12

Ecoutez le reportage d'Élisabeth Asen

Le Cameroun,, comme plusieurs pays d'Afrique subsaharienne, vit au quotidien les pratiques liées aux mariages précoces et forcés.

Depuis 2017, Sally Nyollo combat, en tant qu'ambassadrice de l'UNICEF, les maux dont souffrent les jeunes filles... à travers sa seule arme : la musique.

"La comédie musicale est importante. C'est une façon ludique d'en parler, parce-que c'est un problème tellement grave et nous vivons avec au quotidien. Il y a une espèce de tabou qui fait qu'on ne veut rien dire. Même quand on en parle, on ne veut pas en parler. J'en ai fait un objet ludique où on peut rire de nous-mêmes."

Le poids de la tradition

L'influence des traditions ancestrales au Cameroun font qu'il existe malheureusement  encore, des pratiques traditionnelles qui légitiment les mariages forcés des jeunes filles.

Or cette pratique a des conséquences néfastes sur la vie et le parcours scolaire de jeunes.

"Nous luttons pour que nos filles aient droit à l'éducation. Elles doivent aller à l'école et non être mariées précocément. En tant que parent, je suis choqué, je ne sais même pas comment vous répondre. Voir un enfant que j'ai mis au monde qui se retrouve à 9 ans dans un foyer, ça fait tellement mal", déclare Jean-Pierre Zodjou, parent et comédien.

Des acteurs de la comédie musicale après une rude journée de travail

Des acteurs de la comédie musicale après une rude journée de travail

La non application des lois

Une loi qui protège les jeunes filles contre les mariages précoces a été votée au Parlement mais sa mise en application sur le terrain n'est pas effective.

Selon les statistiques, au Cameroun, plus de 13% des petites filles sont mariées avant l'âge de 15 ans.

>>>>>Attention, ça tourne à l'Institut des Beaux-Arts de Foumban !

En prélude à la journée internationale de la femme du 8 mars prochain, la représentation de ZAYÉNÉ aura lieu ce 6 mars au palais des sports de Yaoundé.

Une œuvre destinée à faire le tour du monde, comme le souhaite Christian Adjoua, directeur artistique à Heri entertainment, une maison de production basée en Côte d'Ivoire.

"J'ai été émerveillé par cette histoire de Zayèné qui met en exergue un problème très sérieux que vit notre belle Afrique, le mariage précoce et forcé. Mon souhait est que cette comédie musicale fasse le tour du monde pour que cesse ce fléau."

La comédie musicale ZAYÈNÉ vient ainsi de façon ludique interpeller sur la gravité des mariages forcés de la jeune fille afin de prendre des dispositions nécessaires. Et éviter que plus de 150 millions de filles ne soient mariées précocément d'ici 2030.

>>>>>L'alcool pharmaceutique à base de fruits avariés