″Une fois de plus, Donald Trump surprend tout le monde″ | Vu d′Allemagne | DW | 20.12.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

"Une fois de plus, Donald Trump surprend tout le monde"

Les journaux allemands commentent largement l'annonce surprise du retrait des troupes américaines de Syrie.

"Une fois de plus, Donald Trump surprend tout le monde, ou du moins ceux qui après bientôt huit années de guerre ne sont pas fatigués de suivre les informations sur la Syrie." C’est par ce constat amer que la Süddeutsche Zeitung débute son édito sur l’annonce du président des Etats-Unis de retirer les troupes américaines du champ de bataille syrien. 

Jusque-là, c’est le flou qui régnait. Les généraux de Trump se préparaient à rester en Syrie. Leur patron avait pourtant prévenu, fait planer son intention de faire rentrer les soldats, rappelle le journal.  Encore une fois, il fait ce qu’il a promis.
Au grand dam des Républicains, explique Die Welt sur son site internet, qui rappelle la large opposition à ce retrait dans le camp du président. La Zeit Online rappelle aussi les positions européennes. Si Donald Trump crie victoire contre l’Etat islamique pour se justifier, Paris et Londres ne sont pas de cet avis. 
 

"Les alliés des Etats-Unis sont désespérés, estime la Süddeutsche Zeitung.  Mais ses adversaires peuvent se réjouir : l’Iran, la Russie et le régime de Bachar Al Assad ont désormais toute la liberté d’en finir avec ce conflit à leur manière." Cette annonce représente aussi "un grand bol d’air pour les djihadistes de l’organisation de l’Etat islamique", selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui s’intéresse notamment au sort des Kurdes qui jusque-là se battaient avec le soutien des Américains au nord de la Syrie. Mais les Kurdes sont désignés comme terroristes par la Turquie voisine. Pour la FAZ, qui s’appuie sur des sources diplomatiques, c’est bien Ankara et le président Erdogan qui auraient précipité la décision de Donald Trump. Les deux hommes s’étaient parlé en fin de semaine dernière.

L'Europe produit 25 millions de tonnes de déchets en plastique chaque année

L'Europe produit 25 millions de tonnes de déchets en plastique chaque année

Les journaux allemands de ce jeudi s'intéressent aussi à la décision de l’Union européenne d’interdire à partir de 2021 les plastiques à usage unique, comme les couverts, les cotons-tiges, les assiettes ou encore les pailles, alors que la pollution des déchets plastiques menace plus que jamais les mers et les océans. Pour en parler, die tageszeitung donne la parole aux défenseurs de l’environnement qui appellent à aller plus loin. Il faut "développer les systèmes de consignes, utiliser nos produits plus longtemps, faire réparer nos objets plus souvent."
Et pourquoi ne pas aussi interdire les bouteilles en plastique ou les emballages inutiles ? demande aussi la Süddeutsche Zeitung, tout en reconnaissant que même si la nouvelle loi européenne n’est qu’un petit pas, "ce petit pas est mieux que l’immobilité".