Une fête aux accents aigres-doux à Lubumbashi | Afrique | DW | 10.01.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Une fête aux accents aigres-doux à Lubumbashi

Les partisans de Félix Tshisekedi célèbrent sa victoire dans le Haut-Katanga aussi. Mais des militants pour la paix craignent des dérapages. Interview.

Écouter l'audio 02:13
Now live
02:13 min

'Ils peuvent fêter mais il faut éviter les provocations' (G. Mulamba, CDH)

Grégoire Mulamba, du Centre des Droits de l’Homme et du droit Humanitaire (CDH), craint que la liesse populaire qui a gagné les rues de Lubumbashi et de sa région ce matin ne soit à double tranchant.

Il raconte que certains jeunes pro-FCC ont égorgé des chiens pour célébrer la victoire de Félix Tshisekedi à la présidentielle, que d'autres ont mis en scène l'enterrement symbolique de Joseph Kabila en paradant avec un cercueil ou encore appelé Paul Kagame, le président du Rwanda, à "venir chercher son homme (Kabila) pour le ramener" au pays.

Le CDH a participé à des programmes de formation pour une gestion pacifique des conflits en période électorale et continue sa sensibilisation pour que la fête ne tourne pas au cauchemar.

Ecoutez l'interview avec Grégoire Mulamba en cliquant sur la photo ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !