1. Aller au contenu
  2. Aller au menu principal
  3. Voir les autres sites DW
Oumar Tatam Ly (à droite) succède à Django SissokoImage : Habibou Kuoyate/AFP/Getty Images

Un grand inconnu dont on attend beaucoup

Yaya Konaté, Fréjus Quenum
6 septembre 2013

Le Mali a un nouveau Premier ministre : Oumar Tatam Ly. Peu connu du grand public, tant malien que ouest-africain, il succède à Django Sissoko et se préoccupe désormais de la formation de son gouvernement.

https://p.dw.com/p/19d67

Avant de travailler en tant que conseiller spécial du gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Oumar Tatam Ly, 49 ans, historien et économiste de formation, est aussi passé par la Banque mondiale et par la présidence malienne du temps d'Alpha Oumar Konaré. On le dit apolitique, puisqu'il n'appartient à aucun parti, mais selon des journaux maliens, il a participé à l'élaboration du volet économique du programme du candidat Ibrahim Boubacar Keïta, désormais président du Mali.

Si Oumar Tatam Ly est peu connu, ce n'est pas le cas en revanche de son père Ibrahima Ly, décédé en 1999. C'est un homme qui dans les années 1950 et 60 a joué un rôle important dans le mouvement étudiant africain, il a présidé la trés célebre Fédération des étudiants noirs de france. Ibrahima Ly prônait une option socialiste. Sous la dictature militaire de Moussa Traoré, cela lui vaut de connaitre l'enfer des prisons maliennes. Il relatera cette experience dans un livre devenu célèbre et intitulé Toiles d'araignée. Quant à la mère d'Oumar Tatam Ly, Madina Tall Ly, elle fut diplomate et ambassadeur sous le régime du président malien Alpha Oumar Konaré.

[No title]

Mali Premierminister Oumar Tatam Ly
Lors de la passation de pouvoirImage : Habibou Kuoyate/AFP/Getty Images

Consultations pour le futur gouvernement

Dès sa nomination jeudi soir, le Premier Ministre Oumar Tatam Ly a engagé des consultations en vue de former un gouvernement. IBK lui-même et certains de ses proches avaient écarté l'idée d'un gouvernement d'union nationale impliquant d'autres forces politiques maliennes. A ce sujet, écoutez ci-dessous l'analyse de Mamadou Samaké, professeur de droit et de sciences politiques à l'Université de Bamako.

[No title]

Passer la section Sur le même thème