Un Forum mondial en mémoire des victimes de l′Holocauste | International | DW | 22.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Un Forum mondial en mémoire des victimes de l'Holocauste

75 ans après la libération du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, le président allemand Frank-Walter Steinmeier participe en Israël à un forum organisé en hommage aux juifs persécutés par les nazis.

Un survivant de l'holocauste.

Un survivant de l'holocauste.

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier est arrivé pour deux jours en Israël. Il doit y participer à un forum organisé dans le cadre de la commémoration de la libération du camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau, il y a 75 ans.

Cet anniversaire est l'occasion cette année de réunir une quarantaine de chefs d'Etat et des dirigeants du monde entier pour dire non à l'antisémitisme. 

Frank-Walter Steinmeier s'entretient avec des survivants des camps à Jérusalem.

Frank-Walter Steinmeier s'entretient avec des survivants des camps à Jérusalem.

1800 victimes en 2018

Arthur Bondarev est juif orthodoxe. Il porte des insignes qui proclament sa foi. Un de ses amis a été agressé fin 2019, à Fribourg, dans le sud de l'Allemagne : quelqu'un lui a arraché la kippa qu'il portait sur la tête et l'a traité de "sale juif".

Une attaque parmi des milliers d'autres agressions antisémites recensées dans le pays – 1.800 rien qu'en 2018. C'est pourquoi Arthur Bondarev dit toujours rester sur ses gardes parce qu'il "se promène avec l'idée que des gens pourraient vous agresser."

La haine des juifs est colportée depuis des siècles. Les premiers chrétiens l'ont alimentée. Au Moyen-Age, des pogroms s'en sont pris aux juifs et à leurs biens dans toute l'Europe.

Plus récemment, ce sont les racistes et les nationalistes d'extrême-droite qui ont fait des juifs leurs boucs émissaires, cherchant à les exclure du reste de la société.

Le génocide des juifs par les nazis durant la Seconde guerre mondiale a été le point culminant de l'antisémitisme contemporain : l'Holocauste a fait des millions de morts.

Organiser la riposte contre l'antisémitisme

C'est pour rappeler l'acuité du problème, l'antisémitisme qui continue aujourd'hui encore, qu'un hommage sera rendu ce jeudi à Jérusalem aux victimes lors d'un Forum de l'Holocauste organisé au mémorial de Yad Vashem.

La rencontre doit aussi penser la riposte à ces formes de haine.

Le discours de Frank-Walter Steinmeier à Yad Vashem sera le premier d'un président allemand dans ce site dédié aux victimes des persécutions nazies.

Samuel Salzborn, professeur de sciences politiques à l‘université de Gießen et auteur d'un livre sur "L'antisémitisme mondial" salue la rencontre de Jérusalem. Il explique que "personne ne vient au monde antisémite. C'est une pensée qui résulte d'une socialisation particulière. Cela signifie qu'il faut mettre beaucoup de moyens dans l'information et l'éducation, particulièrement celle des enfants et des jeunes."

Le directeur du mémorial d'Auschwitz-Birkenau, en Pologne, se montre plus critique vis-à-vis du Forum mondial de l'Holocauste organisé en Israël.

Le jour de la Kippa à Bonn, en 2018, a rassemblé plusieurs centaines de personnes contre l'antisémitisme.

Le jour de la Kippa à Bonn, en 2018, a rassemblé plusieurs centaines de personnes contre l'antisémitisme.

Concurrence des mémoires?

Dans une interview à un journal en ligne, il dénonce une "provocation" qui tenterait d'établir une tentative de "cérémonie alternative du souvenir", alors que la cérémonie officielle est prévue lundi prochain, sur le site de l'ancien camp d'extermination en Pologne.

Une critique qui rejoint celle du président polonais Andrej Duda qui n'ira pas à Jérusalem après que les organisateurs du forum mondial de l'holocauste lui ont refusé la possibilité de tenir un discours au mémorial de Yad Vashem.

Le Forum de Yad Vashem est la première d'une série de manifestations en mémoire des victimes de l'Holocauste. Lundi prochain, le 27 janvier, date anniversaire de la libération d'Auschwitz, une cérémonie est donc prévue à Auschwitz même. Puis mercredi, le président israélien participera à une rencontre au Bundestag à Berlin.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !