Trop connectés, les Allemands ? | Vu d′Allemagne | DW | 27.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Trop connectés, les Allemands ?

En Une de la presse : un demi-million d'Allemands accros à Internet, selon une étude publiée par le gouvernement, mais aussi la victoire de la gauche française aux élections sénatoriales et la crise de l'euro.

default

Réseaux sociaux et jeux en ligne créent la dépendance

Tout le monde, écrit Die Welt, a déjà eu affaire sur Internet à un ou plusieurs de ces "malades", connectés à toute heure du jour et de la nuit. Ils seraient 560.000 en Allemagne. Et deux millions et demi d'autres, en majorité des jeunes de 14 à 16 ans, présenteraient un risque de dépendance, selon la déléguée gouvernementale à la toxicomanie. Des chiffres qui se veulent impressionnants, mais le journal met en garde contre ce genre de statistiques qui servent souvent des intérêts bien précis.

La Ostsee-Zeitung ne voit pas non plus l'intérêt de pousser des cris d'orfraie. Contrairement à l'alcool ou à la drogue, passer sa vie devant un écran ne ruine pas la santé. Qui plus est, personne ne peut dire si cette dépendance est durable, étant donné la jeunesse d'Internet. Selon le journal, il est juste d'inciter les jeunes à une utilisation contrôlée, mais sans dramatiser. Car aujourd'hui, l'usage des ordinateurs et d'Internet est équivalent à celui de la lecture et de l'écriture.

Senatswahlen Frankreich Nicolas Sarkozy ARCHIV

Dur revers pour Nicolas Sarkozy à sept mois de la présidentielle

"Révolution en France", titre la Süddeutsche Zeitung. La gauche a en effet conquis le Sénat, une première dans l'histoire de la Vème République. Sarkozy a beau s'escrimer sur la scène internationale, semer la pagaille dans la politique proche-orientale ou tenter de sauver l'euro aux côtés d'Angela Merkel - rien n'y fait : les Français lui ont tourné le dos. Symboliquement, la perte du Palais du Luxembourg est lourde. Le camp conservateur est divisé et rien ne dit qu'il réussira à reconquérir les électeurs d'ici les élections présidentielle et législatives de l'an prochain.

De l'autre côté du Rhin, Angela Merkel, elle, a marqué des points lors d'une interview télévisée aux allures de déclaration gouvernementale... A quelques jours d'un vote crucial du parlement sur le sauvetage de l'euro, la tageszeitung souligne l'aisance avec laquelle la chancelière a rassuré le public allemand et rappelé les réfractaires de son propre camp à la raison face aux risques d'une crise financière et économique majeure. Selon le journal, Angela Merkel a surmonté l'une des crises les plus graves de son mandat. Quel député, en effet, serait prêt à porter la responsabilité d'un krach mondial pour avoir voté contre les garanties allemandes ?

Auteur : Anne Le Touzé
Edition : Aude Gensbittel

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !