Togo : rentrée parlementaire malgré l′absence d′une partie de l′opposition | Afrique | DW | 02.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Togo : rentrée parlementaire malgré l'absence d'une partie de l'opposition

Même si une partie de l'opposition avait boycotté les élections législatives, les députés togolais affichent leur sérénité au moment de la rentrée parlementaire.

Alors que les députés faisaient leur rentrée ce mardi 2 avril, la nouvelle législature est marquée par  l’absence des membres de l’opposition réunie en coalition. Ces partis avaient boycotté les élections législatives du 20 décembre dernier. Les députés rencontrés par la DW estiment que cette absence n’aura aucun impact sur la crédibilité du Parlement togolais.

Lisez aussi : Togo: le parti au pouvoir remporte les législatives

Pour Gerry Taama de la formation Net, il y a bel et bien une opposition au Parlement. "Nous avons vu aujourd’hui à l’Assemblée le chef de file de l’opposition. Je crois que l’Assemblée nationale, telle qu’elle est mise aujourd’hui, va travailler pour l’ensemble des Togolais. Qu’on s’associe au travail de cette Assemblée nationale ou pas, je crois que pour les travaux à venir, l’Assemblée nationale est ouverte, elle tient à l’inclusivité de son organisation. Je suis sûr que la cohésion nationale va revenir pour que les filles et fils de ce pays, surtout les politiques puisse travailler à l’émergence d'un Togo nouveau", a expliqué le député.

Six partis politiques représentés

Selon le député indépendant Obekou Beausoleil cette-fois, la composition plurielle du Parlement est un gage de crédibilité. "Les députés de la législature actuelle sont engagés à travailler, à opérer des réformes et à faire des lois dans l’intérêt supérieur du peuple togolais. L’essentiel est que le travail soit bien fait à l’hémicycle pour cette législature."

Le Parlement compte 91 députés issus de six partis politiques avec 18 indépendants. Le parti au pouvoir UNIR  est majoritaire avec 59 députés. L’Union des forces de changement avec 6 députés est le premier parti de l’opposition parlementaire.

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !