Soutien massif pour Angela Merkel | Vu d′Allemagne | DW | 30.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Soutien massif pour Angela Merkel

Les quotidiens de ce vendredi reviennent pour l'essentiel sur l'adoption par les députés du Bundestag de l'élargissement du fonds de secours de la zone euro, le FESF.

default

Malgré les critiques, la politique d'Angela Merkel reste crédible


A l'exception de die Tageszeitung qui a choisi de mettre une photo d'un crâne de Nama en Une - nous en reparlerons dans un instant - c'est une Angela Merkel rayonnante qui s'affichent en première page de tous les autres grands quotidiens allemands. Rayonnante car non seulement les députés allemands ont approuvé, comme prévu, l'élargissement du FESF mais aussi parce que la chancelière elle-même n'a pas eu besoin des votes de l'opposition pour compenser des défaillances de son propre camp - ce qui, vue l'ambiance de ces dernières semaines, était loin d'être acquis. La rébellion contre Angela Merkel a pris fin, souligne ainsi la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le vote de jeudi montre à quel point les partis qui composent le gouvernement soutiennent encore et malgré tout la chancelière. Elle a passé le test avec succès parce que personne - y compris dans l'opposition - ne veut ou ne peut présenter un contre-programme pour sauver la zone euro.

Deutschland Bundestag Debatte Euro-Rettungsschirm Schuldenkrise Abstimmung

Une très large majorité (523 sur 620) ont dit oui à l'élargissement du FESF

La Süddeutsche Zeitung estime elle que le vote d'hier ne doit pas être synonyme de carte blanche. Si l'Allemagne arrêtait aujourd'hui de financer la crise, la menace d'un futur incertain se ferait bien réelle. Il faut donc continuer. La question c'est de savoir jusqu'où, s'interroge le quotidien. Régler tout par l'argent signifierait répéter les erreurs du passé. Non, poursuit le journal, il faut être clair : un pays qui vit au-dessus de ses moyens ne doit pas pouvoir se dire qu'il recevra de l'argent de ses partenaires européens. Les banques qui font de mauvaises affaires doivent pouvoir faire faillite sans que cela mette en péril tout le système. Edifier des structures allant dans ce sens, ça c'est le travail de la classe politique.

Un mot pour finir de die Tageszeitung pour qui l'Allemagne a une mémoire bien sélective. Tout le monde connaît Hitler mais qui sait encore qu'avant lui, l'Empire allemand possédait des colonies un peu partout dans le monde. Les traces de cet empire se trouvent notamment en Tanzanie et en Namibie où des centaines de milliers de personnes ont payé de leur vie leur opposition à la colonisation allemande. Entre temps, les historiens s'accordent à dire que la répression en 1904 du soulevement des Herero et des Nama en Namibie doit être qualifié de génocide. C'est du côté des officiels que cela coince. Et au-delà de ces deux massacres, c'est tout l'apprentissage des côtés sombres de l'histoire coloniale qui se heurte à une sourde opposition.

Auteur : Konstanze von Kotze
Edition : Carine Debrabandère

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !