Pour endiguer la natalité, le Niger mise sur la contraception | Afrique | DW | 11.07.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Pour endiguer la natalité, le Niger mise sur la contraception

Dans de nombreuses régions du Niger, il est encore difficile de recourir à la contraception qui reste un tabou pour les franges de la population les plus conservatrices. Pourtant, elle est gratuite.

Écouter l'audio 01:54
Now live
01:54 min

"Au début, mon mari était réticent, mais il a suivi un cours de sensibilisation et depuis trois ans, je porte un stérilet" (habitante de Niamey)

Aujourd'hui, c'est la Journée mondiale de la population. Le continent qui connaît la plus forte croissance démographique au monde, c'est l'Afrique. Et sur le continent, le Niger est l'un des champions de la natalité. Pour rompre avec le cycle de malnutrition chez les enfants, les autorités ont rendu gratuite la contraception. Cependant cette politique ne semble pas rencontrer l'agrément de certaines couches de la population très portées sur la religion.

Suivez le reportage de notre correspondant au Niger, Abdoulkarim Mahamadou en cliquant sur l'image ci-dessus.

Audios et vidéos sur le sujet