Des médicaments et vaccins désormais plus abordables | Afrique | DW | 25.05.2022
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Des médicaments et vaccins désormais plus abordables

Le géant pharmaceutique américain Pfizer, s'est engagé à fournir à des pays à faibles revenus, des médicaments et vaccins, à des prix abordables.

Vaccination contre la Covid-19 avec le vaccin de Pfizer.

Vaccination contre la Covid-19 avec le vaccin de Pfizer.

Pour l’heure, cinq pays africains ont rejoint cette initiative dénommée "Un accord pour un monde en meilleure santé", annoncée lors du Forum économique mondial de Davos.

Il s'agit du Sénégal, du Rwanda, du Ghana, du Malawi et de l’Ouganda. Le projet est axée sur cinq domaines thérapeutiques, à savoir les maladies infectieuses, l'oncologie, les maladies rares, les maladies inflammatoires et la santé féminine. 

Des domaines dans lesquels au moins 23 vaccins et médicaments de Pfizer sont brevetés comme par exemple des traitements contre des cancers, mais aussi l'antiviral Paxlovid et le Comirnaty, le vaccin de Pfizer contre la Covid-19.

Lire aussi :  "L'Afrique profitera du vaccin contre la Covid" - Dr. Richard Mihigo, OMS Afrique

"Pfizer fournira tous ses médicaments et vaccins brevetés disponibles aux Etats-Unis ou dans l'Union européenne sur une base non lucrative à 1,2 milliard de personnes vivant dans 45 pays à faible revenu. Cela comprend 27 pays à faible revenu, ainsi que 18 pays qui sont passés de la catégorie de faible revenu à revenu intermédiaire inférieur au cours des dix dernières années. Cet engagement inclura aussi tous les futurs médicaments et vaccins Pfizer qui seront développés et lancés" précise Albert Bourla le directeur général de Pfizer.

Pfizer fournira des médicaments et vaccins brevetés.

Pfizer fournira des médicaments et vaccins brevetés.

Un pas important

Il s’agit à terme pour Pfizer, de vendre à des prix coûtants les produits concernés, c'est à dire que seuls les coûts de fabrication et les dépenses de transport seront  facturés.

Selon le président rwandais, Paul Kagame, "l'accès rapide et abordable aux médicaments et vaccins les plus avancés est la pierre angulaire de l'équité en santé mondiale. L'engagement de Pfizer dans le cadre du programme d'accord établit une nouvelle norme à cet égard, que nous espérons voir imiter par d'autres".

Écouter l'audio 02:01

Ecoutez l'audio

Lire aussi :  Feu vert pour le vaccin BioNTech en Europe

La collaboration entre Pfizer et les cinq pays qui ont déjà adhéré à l’accord devrait commencer par l’identification des changements nécessaires à faire pour que le projet se concrétise sur place. 

Il s’agira de revoir par exemple les procédures, s'assurer de l’existence et la fonctionnalité des infrastructures ou encore la formation du personnel soignant… tout ceci pour que les traitements puissent arriver effectivement jusqu'aux patients.