Niger : plus de 2 millions de personnes vulnérables | Afrique | DW | 11.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Niger : plus de 2 millions de personnes vulnérables

Ce nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire d’urgence au Niger devrait même augmenter en 2020.

Écouter l'audio 02:04

Ecoutez le sujet de notre correspondant au Niger...

Le Niger n’avait plus atteint depuis 2012 un chiffre de plus de deux millions de personnes en urgence humanitaire.

En attendant la préparation d'un programme d'aide avec les Nations unies, la Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires des Nations Unies, Ursula Müller, effectue une visite de quatre jours dans le pays pour évaluer les besoins les plus urgents.

Elle a ainsi lancé un appel pour financer un programme d’aide d’urgence au Niger.

Ursula Müller (à gauche) et Brigi Rafini.

Ursula Müller (à gauche) et Brigi Rafini.

Ursula Müller a rencontré les membres du gouvernement nigérien ainsi que le Premier ministre Brigi Rafini.

Ceux-ci lui ont présenté la situation humanitaire critique qui est la conséquence de l’insécurité dans le pays, mais aussi d’une mauvaise récolte, en raison notamment de la sécheresse.

Lawan Magagi, ministre nigérien de l’Action humanitaire et de la gestion des catastrophes, constate que "l’évaluation de cette année nous a donné malheureusement plus de deux millions de personnes vulnérables à appuyer tout de suite et maintenant".

Il précise que d'ici le mois de mars prochain, les Nations Unies et le gouvernement nigérien comptent élaborer conjointement un plan de réponse humanitaire. "D’ici-là, Ursula Müller est venue voir ce qu’il est possible de faire pour nous accompagner", ajoute Lawan Magagi.

Les besoins augmentent

En 2019, les organismes humanitaires ont mobilisé 225,8 millions  de dollars pour venir en aide aux personnes en situation d'urgence humanitaire.

Ursula Muller a assuré que les Nations unies étaient favorables à une réponse immédiate et conséquente :

"Le plan de réponse humanitaire prévoit déjà 2,3 millions de personnes en urgence humanitaire, un chiffre qui va s’accroitre en 2020 pour atteindre 2,9 millions de personnes. Ceci démontre que l’urgence est une évidence et  nous demandons à la communauté internationale de s’engager pour mobiliser en 2020 les 470 millions de dollars nécessaires pour juguler cette crise."

La visite d’Ursula Müller doit se poursuivre dans les régions les plus menacées, à savoir Diffa, Maradi et Tillabéry.

Le Niger enregistre 187.000 personnes déplacées et 218.000 réfugiés sur son territoire, ajoutés aux plus de deux millions de personnes qui ont besoin d’une aide.

2020 s’annonce encore plus difficile pour le pays qui vient d’être classé dernier dans le rapport  2018 de l’Indice de développement  humain.

Audios et vidéos sur le sujet