Mondial-2018: Rojo sauve l′Argentine prise en otage par les Super Eagles | DW Sport | DW | 27.06.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Mondial-2018: Rojo sauve l'Argentine prise en otage par les Super Eagles

Face aux Super-Eagles qui devraient se contenter d'un nul pour se qualifier en huitièmes de finale, les vice-champions du monde ont beaucoup peiné pour se défaire du Nigeria.

Fußball WM 2018 Nigeria vs Argentinien (Reuters/L. Smith)

Le capitaine nigerian John Obi Mikel face au capitaine argentin Lionnel Messi

L'offensif argentin constitué du trio Messi-Higuain-Di Maria a pourtant dès l'entame du match imposé le pressing aux Supers Eagles habitués à un jeu tactique, moins rythmé mais qui ne leur empêchait pas d'écarter toute contre attaque.

Mais à la 10e minute, la charnière défensive nigerianne a fini par céder face à un appel de balle de Lionnel Messi.Le génie argentin a rapidement amorti un centre provenant du milieu de terrain et a foudroyé par le pied droit le portier nigerian Uzoho.

Les Super Eagles plus tenaces.

Après avoir encaissé le but, les Nigerians ont pris le jeu en main, surtout en seconde periode. Les Super Eagles sont parvenus la 51e minute de revenir au score gràce à un pénalty de Victor Moses le joueur de FC Chelsea.  Le sélectionneur nigerian Gernot Rohr n'a pas manqué de tarir d'éloges à ses joueurs: 

"Je suis fier de mes joueurs parce qu'ils ont bien joué en seconde période. Un football de qualité comme nous pouvons le faire. Il nous manque un peu d'expérience, nous avons une équipe jeune et je pense que ce genre de match renforce le caractère de l'équipe et dans quatre ans, ils seront très forts."

Les vice-champions au bord de noyade

Jusqu'à la 85e minute, les Argentins étaient déjà tenus en échec. Et le résultat nul ne faisait que qualifier les Super Eagles. Mais l'ardeur et l'expérience des Argentins ont fini par payer. Vers la fin de la rencontre, Rojo a saisi le centre par une reprise de volée, et la frappe s'est arrêtée dans les filets nigerians.

L' affiche des matches d'aujourd'hui

Dans le groupe F, le face à face à 14 h00 TU entre l' Allemagne et la Corée du Sud. Vu le potentiel de chacune de ces deux équipes, la sélection allemande part favorite de cette confrontation. Mais l'entreneur allemand Joachim Löw est loin de minimiser l'adversaire :
 

L'entraineur allemand Joachim Löw.

L'entraineur allemand Joachim Löw.

"La Corée du Sud court plus vite, et aime exploiter le milieu de terrain, ils ont trois ou quatre joueurs qui sont très rapides et très bons dans les contre-attaques. Nous allons essayer de leur en empêcher . Contre le Mexique, nous avons commis beaucoup (d'erreurs) et contre la Suède  c'était moins, mais quelques-unes, des erreurs au milieu du terrain. Et quand on perd le milieu de terrain, l'équipe adverse l'exploite et utilise les espaces libres. Nous devons empêcher ces pertes de ballon au milieu de terrain."

Outre le choc Allemagne-Corée du Sud, le Mexique en tête du groupe F, affronte à 14h00 TU la Suède. 
Et à 20 hoo, ce sera le programme du groupe E. Le Brésil affronte la Serbie, parallement, la Suisse sera aux prises avec le Costa Rica.