Mobilisation mitigée pour le climat | Vu d′Allemagne | DW | 24.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Mobilisation mitigée pour le climat

Les journaux allemands s’intéressent ce lundi (24.09) aux enjeux climatiques, au lendemain de l’ouverture du sommet de l’ONU sur le climat à New York.

La Süddeutsche Zeitung se réjouit du fait qu’à l’image des "Fridays for future" beaucoup de femmes, d’hommes, de chefs d’entreprise et d’étudiants se positionnent en faveur du climat. 

"C'est une très bonne chose que des centaines de milliers de personnes demandent une réponse politique pour le climat. Et qu'au plus haut niveau, on discute aussi des mesures nécessaires pour sauver la planète",  écrit le quotidien. 

Mais à ceux qui pensent que cela suffit pour faire accélérer les choses, la Süddeutsche Zeitung annonce qu’il y aura des "déceptions".  

Des déceptions, "parce que cela prendra du temps, parce qu'aux Nations unies, certains Etats particulièrement importants bloquent toujours les résolutions, parce qu'en Allemagne et en Europe, certaines personnes craignent un changement de vie."

"Au mieux, New York donnera des impulsions plus douces pour repenser la question climatique", renchérit de son côté la Allgemeine Zeitung. 

Le quotidien de Mayence souligne par ailleurs que "l'augmentation progressive de la volonté politique, économique et sociale de prendre une position plus décisive contre l'effondrement écologique est principalement due à un nouveau mouvement de jeunesse, mondial et étonnamment puissant."

De son côté, la Reutlinger General Anzeige regrette que les Nations unies, qui en principe devraient servir de plateforme pour regrouper les intérêts des Etats et trouver des réponses mondiales à des problèmes mondiaux, s’écartent de leur mission. 

"Pour le président américain Donald Trump et de nombreux autres chefs de gouvernement, il s'agit avant tout d'intérêts nationaux et de la croissance de leur propre économie", fait remarquer le journal qui note pour conclure que "le sommet sur le climat montre à quel point les Nations unies sont peu unies sur l'importante question de la protection du climat". 

S’intéressant au discours de la chancelière Angela Merkel, die Zeit observe que le paquet climat qu’elle a présenté montre bien que l'Allemagne s'est prononcée non seulement contre une politique climatique ambitieuse en Allemagne, mais aussi contre un rôle de leader international. 

En plus, "les 1,5 milliard d'euros supplémentaires promis par Merkel pour le Fonds vert des Nations unies pour le climat ne compensent pas  le déficit climatique. Il s'agit avant tout, poursuit die Zeit, d'aider les pays les plus pauvres du monde à mieux se préparer aux conséquences du changement climatique". 

Israël : le pouvoir des Arabes 

D’autres commentaires dans la presse, à propos d’Israël, où les partis arabes ont décidé de soutenir le centriste Benny Gantz, dont le parti est arrivé en tête aux élections législatives mardi dernier. 

"Leur objectif le plus important est de faire partir Benjamin Netanyahou du bureau du Premier ministre", note la Süddeutsche Zeitung qui fait remarquer notamment que c’est la première fois que des parlementaires arabes ont voté pour un homme politique qui n'est pas de gauche. 

Der Spiegel note que La Liste unie, avec 13 sièges, est la troisième plus grande faction de la Knesset, avec un total de 120 sièges. "Avec leur soutien, le parti de Gantz dispose ainsi de 57 sièges et celui de Nétanyahou de 55. Dans un gouvernement d’union, le poste de Premier ministre reviendrait à Gantz", indique der Spiegel. 
 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !