L′opposition tient Nkurunziza responsable des violences | Afrique | DW | 18.08.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'opposition tient Nkurunziza responsable des violences

Le Conseil national pour le respect de l'Accord d'Arusha et de l'Etat de droit, une coalition de l’opposition et des frondeurs du parti au pouvoir tient responsable le président, P. Nkurunziza des violences dans le pays.

Écouter l'audio 02:46
Now live
02:46 min

"Le Rwanda et la Tanzanie ont leur part de responsabilité..." (Fidel Bafilemba)

Du côté du pouvoir, on pointe du doigt des militants de l’opposition. La coalition de l’opposition qui regroupe depuis début août l'essentiel des partis de l'opposition demande aussi au président Pierre Nkurunziza de démissionner d’ici le 26 aout. Une date qui marque la fin de son deuxième mandat. Côté sécurité, il est toujours difficile de situer les responsabilités des violences.

Ecoutez les précisions de Kossivi Tiassou en cliquant sur l'image.

Audios et vidéos sur le sujet