L′insécurité perdure dans le nord du Mali | Afrique | DW | 25.11.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

L'insécurité perdure dans le nord du Mali

Il a été tué par l'explosion d'un engin piégé au passage de son convoi. Cette enième attaque a été condamnée par Ban Ki-moon, le patron de l'Onu. Et repose sur le tapis, la question de l'insécurité dans le nord du Mali.

Écouter l'audio 03:06
Now live
03:06 min

« L’armée malienne, la Minusma et Barkhane doivent se sécuriser et sécuriser les populations du nord-mali » (Oumou Sall Seck, Maire de Goundam)

Cette insécurité récurrente dans le nord du Mali inquiète surtout les populations de cette région. Ces derniers, qui en payent un lourd tribu jugent cette situation inacceptable, avec le déploiement de forces internationales sensé assurer leur sécurité. Certains militaires maliens eux-mêmes reconnaissent la faiblesse pour ne pas dire l'impuissance de leur armée.

Par ailleurs, l'Allemagne, déjà engagé dans la lutte contre le terrorisme au Mali a annoncé son intention d'envoyer au Mali, au moins 650 soldats. L'annonce a été faite aujourd'hui par la ministre de la Défense Ursula von der Leyen. But de la manœuvre, renforcer le contingent de casques bleus de l'Onu et aider les forces françaises de l'opération Barkhane, forte d'un millier d'hommes.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !