″Les politiques attisent les antagonismes ethniques″ (Antoine Kaburahe) | Interviews exclusives DW | DW | 20.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Interviews exclusives

"Les politiques attisent les antagonismes ethniques" (Antoine Kaburahe)

"Hutsi, au nom de tous les sangs", c’est le titre du nouveau livre de notre confrère Antoine Kaburahe, journaliste, écrivain et fondateur du Groupe de Presse Iwacu au Burundi.

Écouter l'audio 10:43

Dans ce livre, préfacé par Gaël Faye, Antoine Kaburahe, relate, à la première personne, l’histoire d’Aloys Niyoyita un autre journaliste burundais qui vit en exil. Au cours de l’interview qu’il a accordée à la DW, l’auteur justifie le choix d’Aloys Niyoyita : il est Hutu par son père et Tutsi par sa mère – un "Hutsi". 

Aloys Niyoyita peut, plus facilement qu’un autre, comprendre les peurs et les douleurs des deux ethnies. Mais l’arbre de cette connaissance a des fruits amers: l’homme a souffert doublement. Ce qui permet au récit de survoler l’histoire des cinquante dernières années du Burundi.

Dans son livre, Antoine Kaburahe a aussi rappelé la tragédie qu’ont vécue les Burundais en 1972, avec l’assassinat en masse de milliers des Hutu sous le régime Tutsi. Et Aloys Niyoyita en a été l’une des victimes : enfant, il perd son père, directeur d’école. 

Cliquez sur l’image ci-dessus pour écouter l’intégralité de l’interview.