Le système électoral allemand | Allemagne | DW | 03.09.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Le système électoral allemand

Comme tous les quatre ans, les Allemands sont appelés le 27 septembre à renouveler l’assemblée du Bundestag, la chambre basse du parlement. Comment fonctionnent les élections législatives ? Un petit mode d’emploi…

default

Bundestagswahl 2005: Bayrische Wähler

Il n'y a pas que les électeurs bavarois qui sont appelés aux urnes le 27 septembre

Les élections législatives allemandes sont basées sur cinq principes définis par la Loi fondamentale : elles doivent être libres, équitables et se faire au suffrage universel direct, à bulletin secret.

Qui a le droit de voter ?

Tout citoyen allemand âgé de plus de 18 ans et résidant depuis au moins trois mois en Allemagne a le droit de voter, à condition de ne pas avoir été privé de ses droits civiques par décision de justice. La République fédérale compte près de 62 millions d’électeurs. S’il est inscrit sur les listes électorales, tout électeur reçoit une convocation nominative pour se rendre dans le bureau de vote de sa circonscription le jour du scrutin.

Un électeur à deux voix

Stimmzettel für die Wahl zum Deutschen Bundestag

"Vous avez deux voix", indique le bulletin (ici de 2005)

Le 27 septembre prochain, l’électeur lambda se rendra donc dans une école de son quartier, muni de sa convocation et d’une pièce d’identité pour faire usage de son droit de vote. Sur son bulletin, deux colonnes : à gauche, les noms des candidats de sa circonscription. Il en choisira un, à qui il accordera ainsi sa première voix (mandat direct). A droite sur le bulletin, se trouve la liste des partis qui se présentent au niveau régional (Land). Avec sa seconde voix, l’électeur coche le nom du parti dont il soutient le programme. Ce système permet de répartir ses deux voix en fonction de ses affinités personnelles pour un candidat particulier (première voix) et de ses convictions politiques (seconde voix).

Répartition des sièges

Le calcul du nombre de sièges accordés à chaque parti politique répond à différents critères. Tout d’abord, un parti doit récolter au moins 5% des suffrages pour avoir le droit de siéger au Bundestag ou bien avoir obtenu trois mandats directs ou plus (candidats élus par les premières voix). Ensuite, les partis se répartissent les 598 sièges du Bundestag en fonction du pourcentage de secondes voix valides qu’ils ont récoltées.

Deutschland Bundestag Bonn 1949 Erster Bundestag

Le 1er Bundestag de la République fédérale (1949) était à Bonn, il est aujourd'hui à Berlin

Un parti peut se voir attribuer des mandats supplémentaires s’il a obtenu proportionnellement davantage de premières voix (mandats directs) que de secondes voix (liste). Le nombre de députés peut donc varier légèrement d’une législature à l’autre.

Et le rôle des députés dans tout ça ?

Le rôle du Bundestag est de légiférer et de contrôler l’action du gouvernement. Les députés élisent le chancelier (ou la chancelière) dans les rangs de la majorité parlementaire, en général, sa tête de file.

  • Date 03.09.2009
  • Auteur Sandrine Blanchard / let
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JOaY
  • Date 03.09.2009
  • Auteur Sandrine Blanchard / let
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/JOaY