Le retour progressif des fans de sport dans les stades | DW Sport | DW | 29.07.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Le retour progressif des fans de sport dans les stades

En Allemagne, à un mois et demi de la reprise de la Bundesliga, la question du retour du public dans les stades se pose. Ailleurs dans le monde, le public fait lentement mais sûrement son retour.

Supporters lors du match amical entre Le Havre et le PSG

Quelque 5.000 spectateurs avaient assisté à la rencontre amicale entre Le Havre et le PSG

Premier pays à avoir été largement touché par le nouveau coronavirus, la Chine se remet doucement à vivre. La SuperLeague, le championnat local de football, vient de reprendre ses droits, pour le plus grand bonheur des fans. Si ces derniers n'ont pas encore le droit d'aller au stade, ils ont quand même la possibilité de se retrouver dans des endroits clos pour suivre les rencontres. C'est le cas de ce fan du Shanghai Shenhua, qui s'est rendu dans un hôtel de la ville pour suivre la rencontre sur un écran géant installé dans une salle de réunion, en compagnie de dizaines autres supporters :

"En raison de la pandémie de coronavirus, nous avons cet événement ici. L'atmosphère est très bonne. Cela nous donne la chance d'être ensemble aujourd'hui pour regarder notre équipe préférée."

Des changements d'habitude

En Corée du Sud, la situation est différente. Le pays est l'un des rares à n'avoir jamais imposé de couvre-feu à sa population. Néanmoins, l'affluence dans les stades est restreinte. Et pour ce fan de baseball, cela demande quelques changements dans les habitudes :

"C'est dommage parce qu'on ne peut pas commander de la bière et du poulet frit comme on le fait d'habitude. Mais je comprends tout à fait. J'espère juste qu'ils vont pouvoir terminer la saison en toute sécurité."

Match de baseball en Corée du Sud

En Corée du Sud, le baseball avait repris à huis clos. Aujourd'hui, les enceintes accueillent des spectateurs.

Prendre son mal en patience

En Europe aussi, les fans ont fait leur retour dans les stades. En France, notamment. Si les saisons sportives ont été purement et simplement arrêtées, on assiste à un retour progressif des spectateurs en tribunes. Il y avait notamment eu 5.000 personnes qui ont assisté au match amical entre Le Havre et le Paris Saint-Germain il y a quelques semaines.

5.000, c'est aussi le nombre de personnes qui ont assisté à la finale de la Coupe de France qui s'est disputée vendredi dernier entre le PSG et Saint-Etienne. Une limitation du public n'était pas vraiment au goût de ce supporter des Verts :

"Nous sommes privilégiés, mais quelque part déçus, parce qu'il y a des milliers de spectateurs qui pourraient venir, mais qui ne peuvent pas profiter d'un événement exceptionnel. Que ce soit les Parisiens ou les Stéphanois, il manque 40.000 personnes de chaque côté. C'est bien dommage. La fête est gâchée."

Au vu de la situation sanitaire actuelle, il risque de s'écouler plusieurs semaines (voire plusieurs mois) avant que les enceintes fassent de nouveau le plein et que l'on ait de belles images, au stade comme à la télévision.