Le président en exercice de la CMA assassiné au Mali | Afrique | DW | 13.04.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le président en exercice de la CMA assassiné au Mali

Sidi Brahim Ould Sidati, président de la Coordination des mouvements de l'Azawad, a été assassiné par balles à Bamako.

Mali Sidi Brahim Ould Sidati

Sidi Brahim Ould Sidati a été pris pour cible par des inconnus

Il était l'un des principaux chef des ex-rebelles du nord du Mali. Le président en exercice de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), Sidi Brahim Ould Sidati, a été assassiné, ce mardi 13 avril au matin à Bamako. Le motif de l'assassinat reste pour l'instant inconnu. Sidi Brahim Ould Sidati a été pris pour cible par des inconnus à la sortie de la mosquée. Il a succombé à ses blessures au Golden Life American Hospital où il avait été admis. 

Des craintes pour l'accord d'Alger

Écouter l'audio 02:16

"Une onde de choc à Bamako" - Les explications de notre correspondant Mahamadou Kane

L'assassinat a surpris et certains craignent des conséquences sur l'application de l'accord d'Alger. Un accord qu'avait signé Sidi Brahim Ould Sidati, au nom de la CMA, en 2015.

Lire aussi → Accord d'Alger : 5 ans après, le Mali toujours instable

La CMA rassemble d'anciens groupes armés indépendantistes touareg et nationalistes arabes qui ont combattu les forces maliennes dans le Nord à partir de 2012 avant cet accord de 2015. Le chef du gouvernement de transition a exprimé sa "stupeur", parlant d'un "acte abominable". Il devait recevoir Sidi Brahim Ould Sidati ce mardi pour des discussions sur les réformes à conduire dans le pays. Le Premier ministre qui a promis une enquête pour identifier et juger les coupables.