Le Nigeria rappelle son ambassadeur près la Libye | Afrique | DW | 19.03.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le Nigeria rappelle son ambassadeur près la Libye

Abuja a rappelé Jeudi son ambassadeur en Libye après que le guide libyen Mouammar Kadhafi a proposé une partition du Nigeria. La suggestion se traduirait par une scission du pays en un Nord musulman et un Sud chrétien

De gauche à droite, l'ancien président Olusegun Obasanjo, l'actuel président intérimaire Goodluck Jonathan et le président Umaru Yar'Adua

De gauche à droite, l'ancien président Olusegun Obasanjo, l'actuel président intérimaire Goodluck Jonathan et le président Umaru Yar'Adua

Mouammar Kadhafi a fait cette suggestion lundi à Tripoli devant des étudiants africains, citant les cas de l'Inde et du Pakistan, en 1947. Les propos du dirigeant libyen font suite aux récentes violences qui ont fait au moins 120 morts au Nigeria. Fréjus Quenum a interrogé à ce sujet Issaka Souaré, Chercheur à l'Institut d'étude de sécurité de Pretoria

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !