Le CICR inquiet pour le Tigré | Afrique | DW | 01.07.2021

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le CICR inquiet pour le Tigré

Le CICR déplore l'accès rendu difficile aux habitants du Tigré, province en guerre du nord de l'Ethiopie, qui ont pourtant besoin "de tout".

Des dizaines de milliers de civils ont besoin d'aide au Tigré

Des dizaines de milliers de civils ont besoin d'aide au Tigré

En Ethiopie, le gouvernement d'Abiy Ahmed tente de minimiser l'importance de la reprise de la capitale régionale de Mekele par les forces pro-tigréennes (TDF).

Le pouvoir central affirmait hier [mercredi] être en mesure de reprendre la ville quand il le souhaite. Le porte-parole du gouvernement rappelle que c’est le gouvernement fédéral qui a décrété le cessez-le-feu et prétend avoir retiré ses troupes pour ne pas être accusé de violences et permettre aux paysans de cultiver leurs terres.

Le CICR s’inquiète, lui, de la situation humanitaire dans la région et de l’accès rendu difficile par les autorités aux personnes dans le besoin.

Ecoutez ci-dessous Alyona Synenko, porte-parole du CICR pour l'Afrique de l'Est (bureau de Nairobi). Elle revient sur les besoins de la population civile dans le Tigré.

'La situation humanitaire est très, très préoccupante' (CICR)