LDC : le Borussia Dortmund qualifié pour les 8èmes de finale | DW Sport | DW | 11.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

LDC : le Borussia Dortmund qualifié pour les 8èmes de finale

Dortmund se qualifie grâce à une victoire 2-1 contre le Slavia Prague combinée à une défaite de l'Inter Milan contre le FC Barcelone. Qualification également du RB Leipzig.

Hier soir, on disputait la première partie de la sixième et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Face à une équipe du Slavia Prague qui n'avait plus rien à défendre sinon son honneur, les hommes de Lucien Favre ont eu beaucoup de mal. Si le Borussia est parvenu à ouvrir la marque dès la 10ème minute de jeu par l'intermédiaire de Jadon Sancho, il s'est fait rattraper juste avant la mi-temps suite à un but de Tomas Soucek (43ème).

Un Bürki héroïque

En seconde mi-temps, les deux équipes ont poussé, mais c'est Dortmund qui a fini par prendre l'avantage à l'heure de jeu, grâce à Julian Brandt, bien servi par Sancho (61ème). Le Slavia Prague s'est montré dangereux jusqu'au bout, mais le Borussia a tenu bon. Victoire 2-1 de Dortmund, pour la plus grande joie de l'homme du match, le gardien Roman Bürki, auteur de nombreuses parades décisives :

"Ces dernières semaines, je n'ai pas pu vraiment aider l'équipe. Ce soir, je suis heureux d'avoir pu répondre présent pour mes partenaires, grâce à mes nombreux sauvetages".

Dortmund gagne et peut dire merci au FC Barcelone. En effet, le Barca, déjà qualifié, est allé s'imposer 2-1 dans les ultimes minutes à Milan contre l'Inter, grâce à un but du jeune Ansu Fati. Le FC Barcelone termine premier du groupe F avec 14 points; Dortmund est deuxième avec 10 points. Troisième avec 7 points, l'Inter disputera la Ligue Europa. Enfin, le Slavia Prague est éliminé.

Le héros du jour : Roman Bürki

Le héros du jour : Roman Bürki

Julian Nagelsmann mécontent

Mission accomplie pour Dortmund, ainsi que pour le RB Leipzig. L'autre représentant allemand de la soirée qui évoluait en France sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais. Après avoir mené 2-0 à la mi-temps grâce à des buts d'Emil Forsberg et Timo Werner, les joueurs de Julian Nagelsmann se sont un peu endormis. Lyon en a profité et est revenu à la marque. Score final 2-2.

Leipzig termine premier de son groupe G avec 10 points, soit deux longueurs de plus que Lyon, l'autre qualifié de cette poule, mais l'entraîneur Julian Nagelsmann n'a pas du tout apprécié la manière :

"Nous avons joué de manière paresseuse et négligée, nous n'avons pas appliqué ce que nous avions préparé. Il y a eu beaucoup de mauvaises décisions qui ont été prises. Je n'ai pas du tout aimé la seconde mi-temps de mon équipe".

Dans l'autre match du groupe G, Benfica a battu le Zénit Saint-Pétersbourg 3-0 et se voit reversé en Ligue Europa.

Pas de deux : Yussuf Poulsen contre Joachim Andersen

Pas de deux : Yussuf Poulsen contre Joachim Andersen

Naples passe, tout comme Valence

Dans les autres rencontres de la soirée, des buts de Naby Keita et Mohamed Salah ont permis à Liverpool de s'imposer 2-0 à Salzbourg et de terminer en tête du groupe E. Les champions d'Europe en titre sont accompagnés en huitièmes de finale par Naples, qui a été sans pitié avec Genk, victoire 4-0. Enfin dans le groupe H, ce sont Valence (qui est allé battre l'Ajax 1-0) et Chelsea (qui s'est imposé 2-1 contre Lille) qui se qualifient pour le tour suivant.

Ce soir, suite et fin de la sixième journée de la phase de poules, avec notamment le Bayer Leverkusen qui reçoit la Juventus. Début de la rencontre prévu à 20h en temps universel.

Gianni Infantino, le patron de la FIFA

Gianni Infantino, le patron de la FIFA

Entrevue Infantino-Bongo

Le patron de la FIFA, qui est en tournée sur le continent africain depuis la fin du mois de novembre, posera aujourd'hui ses valises à Libreville. Gianni Infantino doit rencontrer le président gabonais Ali Bongo. Les deux hommes devraient évoquer la construction d'infrastructures sportives sur le continent par la FIFA, ainsi que le projet de Gianni Infantino de création d'une super ligue professionnelle de football comprenant 20 clubs qui permettrait selon lui de garder les meilleurs joueurs africains sur le continent.