L′Afrique salue le moratoire sur la dette | Afrique | DW | 16.04.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'Afrique salue le moratoire sur la dette

Les pays du G20 ont donné leur aval à une suspension immédiate et pour une durée d'un an de la dette des pays les plus pauvres, particulièrement fragilisés par la crise provoquée par la pandémie du coronavirus.

Écouter l'audio 02:09

"L'Afrique a besoin d'oxygène dans le contexte actuel" (Richard Randriamandrato, ministre malgache de l’Economie et des Finances)

Selon le G20, ce moratoire sur la dette devrait libérer 20 milliards de dollars de liquidités, une somme qui pourrait être utilisée pour combattre la pandémie de Covid-19 dans les pays en développement aux moyens limités et aux infrastructures de santé fragiles. Le moratoire concerne 77 pays éligibles, dont 40 en Afrique subsaharienne.

Cela va "beaucoup contribuer à protéger la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes les plus vulnérables", ont réagi de leur côté dans un communiqué commun Kristalina Georgieva et David Malpass, respectivement directrice générale du Fonds monétaire international et président de la Banque mondiale.

Dans la plupart des pays en Afrique, on se réjouit de cette annonce des pays du G20. Richard Randriamandrato est le ministre malgache de l’Economie et des Finances. Pour lui, "c'est une nouvelle qui encourage au plus haut point et qui va apporter l'aide nécessaire dans le contexte actuel". 

Cliquez sur l'image de l'article pour écouter l'interview qu'il a accordée à la DW.

Audios et vidéos sur le sujet