La Syrie dans l′impasse ? | International | DW | 18.07.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La Syrie dans l'impasse ?

Quatre mois après le début des contestations, le mouvement ne faiblit pas. Mais la réponse du régime est toujours violente. L’Union européenne annonce qu’elle s’apprête à prendre de nouvelles sanctions.

default

Manifestations vendredi dernier à Hama

Le ministre britannique des Affaires étrangères, William Hague, l'a annoncé le premier : Bruxelles va prendre de nouvelles sanctions contre le régime syrien pour condamner la violente répression des révoltes. Après le gel des avoirs, l'interdiction de voyager en Europe, et l'embargo sur les armes, les Vingt-sept de l'Union s'apprêtent à prendre de nouvelles mesures. L'objectif est d'isoler le président syrien et de le contraindre à mettre en œuvre des réformes. Reste à voir si ces nouvelles sanctions vont réellement faire leurs preuves ou tomber aux oubliettes.


Rassembler l'opposition

Le week-end a été marqué par une grande réunion de l'opposition syrienne. Plus de 300 dissidents se sont rassemblés samedi à Istanbul en Turquie, dans le but de se rassembler politiquement. Une initiative saluée par la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton :

Syrien Opposition Türkei Istanbul Konferenz

L'opposition a tenu une "conférence de salut national" à Istanbul

« Nous sommes convaincus que le peuple syrien fait ce qu'il croit bon pour lui-même, et non pas ce que les Etats-Unis ou un autre pays voudraient qu'il fasse. Les Syriens tentent actuellement de former une opposition qui va trouver sa voie, espérons en coopérant pacifiquement avec le gouvernement. »

Répression sanglante

Mais pour certains opposants, impossible de dialoguer avec un pouvoir qui continue à réprimer les révoltes dans le sang. Lors de la traditionnelle journée de manifestation vendredi dernier, plus de 30 civils ont été tués par les forces de sécurité. Ce week-end, les chars sont entrés à Zabadani et Homs, la Ligue syrienne des droits de l'homme fait état d'une cinquantaine d'arrestations. L'écrivain Ali Abdallah qui a dénoncé la répression sanglante a été interpellé près de Damas. Mais, peut-être une note d'espoir au tableau: il semble que des forces de l'ordre ont rejoint les rangs de la contestation à Bou Kamal, dans l'est du pays. Ces défections ont jusqu'ici empêché l'armée de donner l'assaut dans cette ville stratégique à la frontière avec l'Irak. D'après les militants des droits de l'homme, la répression a déjà fait plus de 1400 morts, entraîné l'arrestation de plus de 12 000 personnes et l'exode de milliers d'autres.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Mireille Dronne

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !