La critique est évidente | Allemagne | DW | 15.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Allemagne

La critique est évidente

À la Une des journaux allemands, on peut noter le débat énergétique en Allemagne et le répit dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Les deux pays ont signé un nouvel accord.

Un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis est signé mercredi. La République populaire aurait accepté d'acheter près de 80 milliards de dollars de produits industriels supplémentaires aux Etats-Unis dans un délai de deux ans.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, la critique sur l'accord est évidente : le déficit commercial des Américains ne devrait pas se réduire de manière significative, bien que Donald Trump ait déclaré que c'était le grand objectif de l’accord.

La Chine n’arrêtera pas ses subventions

Par ailleurs, selon le quotidien, le plus gros problème n'est pas l'objet de l'accord car la Chine continuera à soutenir ses champions nationaux par le biais de subventions qui ne respectent pas les règles du commerce international.

Il est également difficile de savoir si les accords sur le respect de la propriété intellectuelle seront exécutoires. La Chine avait déjà fait des promesses aux prédécesseurs de Donald Trump et ne les a pas tenues, du moins selon les Américains, estime la FAZ.

L'hystérie climatique

Il est aussi question dans les journaux du débat climatique en Allemagne.

A ce sujet, la Frankfurter Rundschau se penche sur la position allemande concernant l’arrêt des centrales à charbon. En la matière, selon le journal, l'Allemagne a franchi la deuxième étape avant la première.

Au lieu de clarifier d'abord comment l'expansion des énergies renouvelables doit être stimulée, et surtout financée, le gouvernement parle d'abord de la date limite pour l’arrêt des centrales.

Pour la Frankfurter Rundschau, c’est comme l’histoire d’un conducteur qui vendrait son vieux véhicule avant d’en posséder un nouveau.

Presque personne ne le ferait dans la vie privée mais en politique, après tout, créer de nouveaux problèmes peut être une stratégie pour maintenir la pression nécessaire au changement, poursuit l’autre quotidien de Francfort.

Le "Green Deal" présenté par Bruxelles ne concerne pas seulement la politique environnementale et économique ", peut-on lire dans la Süddeutsche Zeitung.

Selon ce quotidien, des pays comme la Pologne, la Hongrie, la République tchèque ou l'Estonie, qui vivent encore presque exclusivement de l'énergie fossile, ont besoin d'aide pour leur conversion écologique.

Le «mécanisme pour une transition juste», auquel appartient le nouveau fond européen doté de 100 milliards d’euros, doit servir cet objectif.

Dans le même temps, estime la Süddeutsche Zeitung, il existe des raisons valables de réduire les subventions européennes aux pays d’Europe de l’Est qui refusent tout virage énergétique. Car selon le quotidien de Munich, il n'y a pas d'autre moyen de les empêcher de sombrer dans un Etat de non droit.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !