La condamnation de Lula confirmée | International | DW | 24.01.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

La condamnation de Lula confirmée

La Cour d'appel de Porto Alegre a confirmé la condamnation de l'ancien président du Brésil. Luis Inacio Lula da Silva voit d'ailleurs sa peine alourdie à douze ans et un mois de prison.

Écouter l'audio 00:20

"Ils font tout ceci pour m'empêcher d'être candidat" (Lula da Silva)

Luiz Inacia Lula da Silva devra passer douze ans et un mois en prison, au lieu des neuf ans et demi auxquels il avait été condamné en première instance.

La justice brésilienne a confirmé en appel sa condamnation en première instance pour corruption passive et blanchiment d'argent.

L'ex-chef d'Etat aurait reçu un triplex en bord de mer de la part du groupe de bâtiment OAS, en échange de quoi il aurait lui aurait attribué les marchés publics Petrobras entre 2003 et 2010 (soit le temps de sa présidence). La défense de Lula affirme qu'il n'a jamais eu les clefs de ce triplex et n'y pas "jamais passé une nuit."

Brasilien Prozess Korrpution Luiz Inacio Lula da Silva, ehemaliger Präsident (picture-alliance/AP Photo/TRF/S. Sirangelo)

Dans la salle d'audience, ce mercredi

La justice a estimé qu'il existait des indices "au-delà de tout doute raisonnable". Lula aurait été au cœur "d'un vaste réseau de corruption"

Cette décision pourrait empêcher Lula de se présenter à la présidentielle du mois d'octobre, dont il était pourtant donné favori.

L'ex-président avait une nouvelle fois affiché sa "tranquillité" dans l'après-midi, alors qu'une relaxe semblait déjà peu probable. Il a déclaré aussi : "La seule chose dont je suis sûr, c'est que je ne vais arrêter de me battre que le jour de ma mort". Citant l'exemple de l'ancien président sudafricain et Prix Nobel de la paix Nelson Mandela, Lula se montre déterminé en affirmant que "c'est une telle provocation qui le rend déterminé à présenter sa candidature à la présidence du pays."

Brasilien Prozess Lula da Silva Sicherheitsmaßnahmen (Reuters/P. Whitaker)

Les autorités craignent des débordements

Des milliers de personnes avaient convergé depuis plusieurs jours à Porto Alegre pour manifester leur soutien à l'ancien président. La police anti-émeute a été déployée et les rues autour du tribunal bouclées.

Lula dispose de plusieurs recours juridiques désormais. Il lui reste donc un espoir de pouvoir se représenter en octobre sous les couleurs du Parti des travailleurs (PT), qu'il a fondé. 
      

(avec agences)

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !