La Centrafrique calme la tension avec le Tchad | Afrique | DW | 02.06.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

La Centrafrique calme la tension avec le Tchad

La Centrafrique tente de calmer la tension avec le Tchad après les incidents entre les armées des deux pays et qui ont causé la mort de six soldats tchadiens.

Trois ministres centrafricains étaient mardi à N'Djamena pour tenter d'apaiser leur voisin tchadien après la mort de six soldats tchadiens, lors de l'attaque d'un poste frontalier dont cinq "enlevés" sur leur territoire "et exécutés", selon le Tchad. L'incident s'est produit le dimancje (30.05.2021).

"Ce sont des crimes de guerre qui ont été commis. Il s'agit d'un coup prémédité. Il faut que les autorités centrafricaines soient courageuses pour accepter leurs erreurs et qu'elles assument", a déclaré mardi soir à l'AFP,  Abderaman Koulamallah,  le porte-parole du gouvernement tchadien.

Lire aussi →François Bozizé nouveau chef des rebelles de la CPC

A N'Djamena, la délégation centrafricaine a été reçue ce mardi (01.06.2021) par le chef du Conseil militaire de transition, le Général Mahamat Idriss Déby. Les émissaires de Bangui ont exprimé leurs regrets pour la mort des soldats tchadiens.

Écouter l'audio 09:38

"Nous sommes liés par des relations séculaires", Sylvie Baipo Temon (Ministre des AE de la Centrafrique)

Ci-dessus, un extrait de la réaction de la ministre centrafricaine des Affaires Etrangères, Sylvie Baïpo-Temon, à l’issue de cette visite. Pour elle, "il est important que la lumière soit faite sur l'incident de dimanche dernier".

Lire aussi →Des mercenaires russes en Centrafrique

La Centrafrique, pays ravagé par la guerre civile, avait assuré que son armée poursuivait "à la frontière" des éléments d'une coalition rebelle qui a cherché en décembre à renverser le pouvoir, avant d'être repoussée et presque battue en raison de l'intervention massive de paramilitaires russes.