La Côte d′Ivoire et l′OMS organisent la riposte contre Ebola | Afrique | DW | 16.08.2021

Découvrez le nouveau site de DW Afrique

Testez en exclusivité la version beta de DW Afrique. Votre avis peut nous aider à améliorer le nouveau site.

  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

La Côte d'Ivoire et l'OMS organisent la riposte contre Ebola

Un cas d'Ebola a été détecté à Abidjan, la capitale économique ivoirienne. Les autorités sont à pied d'œuvre et tentent de rassurer la population.

(photo d'illustration)

La Côte d'ivoire a détecté un cas de virus à Ebola à Abidjan

Alors que l'Afrique fait face à sa troisième vague de Covid-19, c'est un autre virus qui a surpris par son apparition et suscite des craintes depuis samedi (14.08) en Côte d'Ivoire : celui d'Ebola. Un cas a été détecté, en plein cœur de la capitale économique Abidjan... Le premier depuis 1994 ! 

La maladie à virus Ebola a été contractée par une jeune Guinéenne âgée de 18 ans. Elle était arrivée de la ville de Labé, en Guinée, le 11 août dernier. 

>>> Lire aussi : Ebola business : ceux qui profitent de l'épidémie en RDC

La patiente est aujourd'hui à l'isolement... Et il n'y a pas de raison de paniquer, assurait dès samedi le ministre de la Santé ivoirien, Pierre Dimba :

 "Toutes les dispositions sont prises pour faire face à cette situation. Le dispositif sanitaire existe. Le gouvernement rassure les populations et les invite à la sérénité." 

La Guinée dotée de vaccins anti-Ebola

Isolement des personnes contact

Ce dispositif sanitaire dont parle le ministre consiste en plusieurs mesures qui peuvent être mises en place rapidement, à commencer par l'isolement de la personne malade et des personnes qui ont été en contact avec elle.

Le système de surveillance et de riposte contre Ebola, mis en place lorsque l'épidémie était réapparue en Guinée au début d'année, a été ainsi réactivé.

>>> Lire aussi : La fièvre de Marburg présente pour la première fois en Guinée

Le gouvernement demande aussi le respect des gestes barrières contre la Covid-19, qui peuvent aider contre Ebola. 

Dès hier dimanche après-midi, une campagne de vaccination a débuté pour les groupes cibles décidées par le ministre de la Santé, Pierre Dimba : 

"La Côte d'Ivoire dispose de vaccins contre Ebola et procédera à la vaccination des groupes cibles, à savoir le personnel soignant, qui sont en première ligne, les cas contacts immédiatement en contact avec la patiente et les forces de sécurité à nos frontières". 

Pour aider, l'OMS a dès hier aussi fourni 5.000 doses de vaccins supplémentaires. 

L'organisation mondiale de la Santé se dit "extrêmement préoccupée" face à ce nouveau cas. 

Elle souhaite enquêter sur l'origine du virus. 

Car scientifiquement aucun élément n'indique pour l'heure que ce cas en Côte d'Ivoire soit lié aux cas récents en Guinée.