Incursion de Boko Haram au Cameroun | Afrique | DW | 28.07.2014
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Incursion de Boko Haram au Cameroun

La secte islamiste armée du Nigéria a attaqué dimanche la localité de Kolofota - dans l'extrême-nord du Cameroun, faisant une quinzaine de morts et plusieurs otages, parmi lesquels l'épouse d'un vice-Premier ministre.

Kamerun Soldaten gegen Boko Haram

Les soldats du Cameroun à la recherche des éléments islamistes

La secte islamiste a enlevé plusieurs personnes, dont l'épouse du vice-Premier ministre camerounais et le sultan de la localité ainsi que leurs enfants.

Cette nouvelle incursion de Boko Haram en territoire camerounais suscite beaucoup d'inquiétudes d'autant que l'extrême-Nord du Cameroun, frontalier du Nigéria, se commue progressivement en une base arrière naturelle du groupe islamiste.

La semaine dernière, quatre pays riverains du Lac Tchad - le Nigéria, le Niger et le Cameroun - ont créé une force commune afin de lutter efficacement contre Boko Haram. Chaque pays s'est engagé à fournir 700 hommes, qui vont constituer l'ossature de cette nouvelle armée. Mais alors pourquoi ce brusque regain de violence de Boko Haram dans la région ?

Ecoutez ici l'analyse de Laurent Monty Etoughé. Ce Gabonais est consultant en relations internationales au cabinet ‘'Intelligence stratégique'' à Paris.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet